Nos conseils clés pour s’organiser en période de confinement

Le nombre de personnes atteintes par le Covid 19 ne cesse d’augmenter en France et les experts de la santé craignent une deuxième vague de l’épidémie. Face à cette situation qui se dégrade de jour en jour, le gouvernement français a réagi et les mesures de confinement ont été déclenchées. Il s’avère ainsi nécessaire de s’y préparer, que ce soit par rapport au conjoint, aux enfants, aux employeurs ou aux voisins. Pour y faire face sereinement, voici quelques conseils pour vous organiser vis-à-vis de votre entourage.

En résumé infographie : Télécharger le PDF

Alt="Reconfinement"

S’organiser vis-à-vis de son conjoint

Pour certains couples, le confinement a permis de consolider le lien affectif et de se rapprocher davantage, que ce soit physiquement ou émotionnellement. Pour d’autres, la cohabitation s’est transformée en vrai calvaire. Les disputes, voire même les ruptures, ont été inévitables. Pour éviter les mêmes erreurs et anticiper le retour au confinement, il est essentiel de mettre en place certaines règles en couple. En premier lieu, pensez à vous organiser dans vos tâches ménagères et dans vos emplois du temps. Si vous avez des enfants, essayez de les rassurer autant que possible en programmant des moments de détente en famille par exemple. Pour les conjoints, n’oubliez pas les intermèdes en solo afin de préserver votre espace vital et d’éviter les disputes avec votre partenaire.

Essayez dès maintenant de trouver un terrain d’entente en matière de cohabitation. En effet, les déplacements pendant les mesures de couvre-feu seront interdits et vous serez contraints de demander une attestation pour sortir de chez vous. N’oubliez pas que vous aurez certainement besoin d’une autorisation pour sortir, en couple ou avec vos enfants, faire du jogging, faire une balade à vélo, faire vos courses à deux, sortir votre chien, acheter des médicaments à la pharmacie, déménager ou simplement rester dehors dans votre jardin. Les mesures prises ne sont pas encore confirmées, mais il est conseillé de vous y préparer matériellement et psychologiquement avec votre conjoint(e).

Alt="conflits au sein du couple"

Dans tous les cas, pensez à prendre contact avec un avocat en droit de la famille au cas où vous risquez d’avoir des problèmes au sein de votre couple.

S’organiser vis-à-vis de ses enfants

Pour ne pas chambouler le quotidien de vos enfants, il est important de savoir jongler entre les révisions scolaires, les relations sociales, les distractions et les moments en famille, même en cas de reconfinement. D’ailleurs, il est primordial de ne pas laisser vos bambins écouter les chaînes d’information en continu. Apprenez-leur plutôt les gestes barrières indispensables pour la prévention contre le virus. En parallèle, vous devrez prévoir du temps pour leur faire réviser leurs cours ou, du moins, pour leur apprendre de nouvelles choses. Si vos enfants ont l’habitude de parler avec leurs ami(e)s, laissez-les garder contact avec l’extérieur par téléphone ou par appel vidéo. Vous pouvez aussi préparer des séances de sport et de divertissement pour vos enfants afin qu’ils ne s’ennuient pas en restant à la maison. De manière générale, l’essentiel est que vous preniez soin de vos petits sans pour autant les faire paniquer. Il faut également les inciter à rester prudents tout en restant calmes.

S’organiser vis-à-vis de l’employeur

Face aux éventuelles mesures sur la gestion de la deuxième vague de coronavirus, il est possible que vous soyez contraint de retravailler de chez vous. La situation ne sera certainement pas facile à gérer, mais il est important de vous préparer dès maintenant. Si votre employeur vous autorise à faire du télétravail, pensez à vous aménager un espace de travail adéquat et agréable à la maison. Selon l’article L1222-9 du Code de travail, la définition du télétravail est la suivante : « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication. »

Sachez qu’en principe, vous avez droit au télétravail en cas de circonstances critiques, et ce, même si vous exercez un emploi à temps partiel. D’ailleurs, refuser le télétravail en cas de nécessité peut constituer un motif de licenciement à votre encontre. Bien entendu, si vous travaillez dans un secteur qui exige votre présence physique, l’employeur peut refuser de vous mettre en télétravail. Toutefois, pour les salariés qui ne pourront pas continuer le travail en local ou à domicile, ils auront droit à des indemnités de chômage temporaire.

Alt="conflits entre employeurs et salarié"

Si vous rencontrez des difficultés par rapport à votre situation, la meilleure option reste de consulter l’avis d’un avocat en droit du travail qui saura vous informer au sujet de vos droits et des alternatives possibles selon votre cas.

S’organiser vis-à-vis des voisins

En cas de reconfinement ou de renforcement des mesures de couvre-feu, il est essentiel de réapprendre à s’organiser entre voisins. En raison de la propagation rapide du coronavirus, il deviendra primordial de rester chez soi le plus possible.

Les règles de voisinage impliquent la nécessité de communiquer et de s’entraider. Il est important de traverser cette période particulière dans la solidarité. En cas d’urgence, vous aurez besoin de l’aide de vos voisins tout comme ils auront besoin de la vôtre.

Toutefois, il est possible que des conflits surgissent entre vous, notamment en cas de troubles du voisinage. Par définition, il s’agit d’un dommage anormal provoqué par votre voisin et qui vous oblige à réclamer un dédommagement en tant que victime du préjudice subi. Ces troubles peuvent se présenter sous forme de tapage nocturne durant le télétravail, de détention de chiens de garde dangereux et bruyants, d’utilisation excessive d’un instrument de musique ou d’un appareil de radio, ou de la simple présence d’un mur de clôture pouvant s’effondrer à tout moment.

Alt="conflits entre voisins en cas de tapage diurne"

Les cas de conflits entre voisins sont nombreux. Si vous risquez d’en rencontrer un, tâchez de respecter les gestes barrières tout en signalant votre mécontentement à votre voisinage.

En cas de répétition des troubles, l’idéal est de solliciter les conseils de nos avocats. Ils sauront faire valoir vos droits et vous représenter dans les démarches judiciaires exceptionnelles à effectuer durant la crise actuelle.

Télécharger le PDF

A propos de l'auteur :

View Comments

25 000 justiciables choisissent Justifit chaque mois

Avec Justifit, trouvez le bon avocat près de chez vous !

+3 500 avocats vérifiés

Le plus large réseau d’avocats en France pour l’ensemble des domaines de droit

Le bon choix pour votre avocat

Comme vous, +25 000 justiciables par mois contactent leur avocat sur justifit.fr

Gratuit et sans engagement

Contactez gratuitement et sans inscription de nombreux avocats près de chez vous

Trouver mon avocat