Aujourd’hui, passer son permis coûte entre 1200€ et 1500€, mais le prix peut rapidement grimper jusqu’à 2000€ avec les heures supplémentaires ou le rattrapage en cas d’échec.
Il est donc utile de connaître quelques astuces afin de préserver nos points si précieux.

Éviter les infractions qui valent cher

À savoir, 90% des infractions pour excès de vitesse n’excèdent pas les 20km/h, cependant elles coûtent 1 point, 2 points pour ceux entre 20 et 30km/h au-dessus de la limite, et jusqu’à 6 points pour celles dépassant les 50km/h d’excès.
Pour les voitures les plus récentes, il faut donc profiter au maximum des options proposées comme le limiteur de vitesse qui vous bloque à une certaine vitesse quand celui-ci est activé.
Mais attention, il ne faut pas le confondre avec le régulateur, qui bloque la voiture à une certaine vitesse, mais qui est désactivé si l’automobiliste décide d’accélérer pour dépasser par exemple.

Quelques infractions qui coûtent

• Un stop vous coûtera 4 points de même qu’un feu rouge grillé (ne jamais passer après un feu orange présent depuis longtemps, car la photo du flash le considérera comme rouge)
• Un simple clignotant oublié dans un rond-point équivaut à 3 points en moins.
• Une ceinture non attachée engendrera un retrait de 3 points également.
Voici quelques petites infractions anodines, mais qui font vite dégringoler votre compteur.

Ne pas oublier les stages

Depuis 2010, la loi autorise à passer un stage de récupération de points tous les ans, il est donc possible de remonter à 12 points et non 11 comme avant.
Cela permet d’effectuer un stage dès 8 points ce qui change complètement la donne, car avec une accumulation d’infractions, il est possible de perdre jusqu’à 8 points d’un coup.

Échelonner ses amendes

À savoir, le paiement de l’amende engendre le retrait des points, 6 mois sans contravention entraînent la récupération d’un point et après 2 ans sans infractions le permis est crédité de 12 points.
Il est donc possible de calculer judicieusement la date à laquelle on règle nos amendes afin d’échelonner sa perte de points.

Retrouvez nos avocats en droit routiers.