C’est à Lyon que ce dispositif a été inventé. Ce radar se branche sur l’éclairage publique et coûte 30 000€.

Les radars à piétons permettent, non pas de sanctionner les piétons, mais de les protéger ! En effet, entre le radar et la vidéo-surveillance, ce nouveau dispositif possède 2 caméras pour analyser le piéton et le véhicule.

Ainsi, si le piéton franchit une ligne de sécurité virtuelle et qu’’une voiture arrive, l’’enregistrement sera envoyé à un agent de surveillance qui analysera la situation.

A savoir : Cet équipement sera bien visible des automobilistes puisqu’’il sera installé en haut d’’un poteau de 4 mètres.

Quelle sont les sanctions ?

Après avoir visionné les images, le policier décide si l’automobiliste doit être sanctionné.

Le franchissement d’’un passage piéton, s’’il y a un piéton, est passable de 135€€ d’’amende et d’’un retrait de 4 points sur le permis de conduire.

Retrouvez tous nos avocats en droit routier.