Pour assurer le bon fonctionnement de la société, il est nécessaire de définir des règles à respecter par toutes les personnes qui y vivent. Ne pas les respecter est passible d’une verbalisation, d’une amende ou d’une peine d’emprisonnement. Les lois diffèrent suivant les États. En cas de souci lors d’un voyage, il est conseillé de contacter un avocat spécialisé en droit pénal. Cependant, les lois ne sont pas toujours définies clairement et peuvent prêter à confusion. À quoi servent les lois ? Quelles sont les lois les plus absurdes ?

Alt="Top 10 des lois absurdes dans le monde"

Quelle est l’importance de la loi dans une société ?

Pour comprendre l’absurdité de certaines lois dans le monde, il convient dans un premier temps de connaitre la définition générale d’une loi.

La loi est une règle de droit écrite, générale et impersonnelle. Elle s’applique à tous les individus sans exception. Elle est délibérée par le Parlement. Elle résulte de la volonté générale de chaque citoyen. Une fois votée, elle est promulguée par le président de la République.

Vous trouverez ci-dessous les différents types de lois :

  • Les lois constitutionnelles qui constituent l’ordre juridique le plus élevé ;
  • Les lois organiques : votées par le Parlement, elles ont une valeur inférieure aux lois constitutionnelles ;
  • Les lois ordinaires.

En principe, la loi remplit quatre fonctions précises dans la société, à savoir :

  • Défendre chaque individu ;
  • Mettre en avant le bien commun de la société ;
  • Inciter chaque personne à respecter la justice ;
  • Gérer la distribution des ressources limitées.

Remarque :

Il est important de bien distinguer le droit, qui est un principe juridique, et la loi qui est l’ensemble des textes qui en découlent.

Les lois absurdes dans le monde

Si les textes de loi doivent être clairs pour être respectés par les citoyens, certains sont étranges et incompréhensibles. En voici quelques-uns.

  1. L’interdiction d’appeler son cochon Napoléon

En France, nommer un cochon Napoléon est interdit dans le simple but de ne pas nuire à l’image de l’Empereur. En effet, le porc est associé à la ferme et aux déchets.

  1. La prostitution est légale, mais les clients sont pénalisés

En Suisse, il existe une loi qui autorise et encadre la prostitution. En vertu de ce texte, les prostitués disposent d’un statut de travailleuses indépendantes. Elles ne peuvent pas exercer leur métier sans permis de travail. De plus, elles doivent payer des impôts et s’acquitter des charges sociales comme tous les autres travailleurs. En revanche, il est illégal de recourir à leurs services. Leurs clients risquent ainsi d’être pénalisés.

  1. Pas de chasse d’eau pendant la nuit

En Suisse, il existe une autre loi interdisant de tirer la chasse d’eau et de prendre un bain à partir de 22 heures. Elle vise principalement à préserver la quiétude et le calme du voisinage. Toutefois, elle n’est plus appliquée depuis des années.

Toujours dans le même esprit, il est illégal de tondre sa pelouse le dimanche.

  1. Singapour : le chewing-gum interdit

À Singapour, le chewing-gum est interdit à l’importation et à la vente depuis 1992 dans un souci de propreté. Cependant, il est possible d’en ramener d’un autre pays à condition de respecter le nombre autorisé, soit deux paquets par personne. Ainsi, il n’est pas interdit de mâcher du chewing-gum sur le territoire. Toutefois, laisser des restes dans un lieu public est passible d’une amende, de coups de bâton en public ou de travaux communautaires. Dépasser le nombre autorisé est également qualifié de « contrebande de chewing-gum » et entraine une amende de 5 500 $ avec un an d’emprisonnement.

À noter :

En 2004, les pharmaciens ont obtenu l’autorisation de vendre des chewing-gums sans sucre aux clients munis d’une ordonnance médicale.

  1. Prendre une douche tout nu : à éviter dans l’Arkansas

Cet acte y est passible d’une amende. Toutefois, les moyens utilisés par les policiers de cet État afin de verbaliser les auteurs de ce type d’infraction sont méconnus.

  1. Les flatulences en public, un délit

Au Malawi, une loi datant des colonies précise que toute personne qui vicie l’atmosphère dans un endroit où cet acte s’avère nocif pour la santé du public et du voisinage est coupable d’un délit.

  1. La panne d’essence sur une autoroute réprimée

En Allemagne, le conducteur d’une voiture en panne d’essence sur une autoroute risque le retrait de son permis de conduire pendant 6 mois ou une lourde amende. Il peut même être puni d’un emprisonnement d’une durée de 5 ans dans certains cas, notamment si la panne a mis en danger la vie d’une personne.

  1. Le délit d’ébriété

En Angleterre, être ivre à cheval ou dans un établissement ayant un permis de vente d’alcool constitue un délit.

  1. L’interdiction de fumer une cigarette dans un coffee shop aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, la loi interdit les cigarettes dans les coffee shop tandis que consommer du cannabis y est toléré. Dans ce pays, la consommation des stupéfiants est encadrée par la loi de 1928 sur l’opium interdisant la possession de tous les types de drogues. Néanmoins, le même texte permet à certains établissements de servir des drogues douces, dont le cannabis. De plus, la rumeur selon laquelle il est permis d’être en possession de cannabis dans les rues d’Amsterdam est fausse. Cette infraction est passible d’une peine d’emprisonnement bien que la loi ne soit pas appliquée par les autorités locales pour une quantité de moins de 5 grammes.

Bon à savoir :

Les coffee shop sont les établissements proposant la consommation de cannabis aux Pays-Bas. Ils sont soumis à des règles très strictes et sont interdits aux mineurs.

  1. L’obligation d’assurer une personne décédée

En Italie, pour conduire une voiture transportant un corps, la personne décédée doit obligatoirement disposer d’une assurance vie valide. Le non-respect de cette loi est passible d’une amende de 3 098 €.

Pour résumer, une loi est une norme définie par la population et qui s’applique à tout le monde. Cependant, quelques-unes d’entre elles sont ambiguës, voire contradictoires ou même absurdes.