openlaw mon avocat

 

Qu’est-ce que la charte éthique d’Open Law ?

En 2014, le projet « Open law, le droit ouvert » voyait le jour. L’objectif des juristes et des experts à l’origine de ce projet était clair : faire la démonstration de la pertinence des modèles ouverts, agiter le marché du droit et stimuler la création de nouveaux usages, produits et services.

Une charte éthique a donc vu le jour afin que les acteurs de la legaltech soient tous sur la même longueur d’onde.

Besoin d'un avocat ?

Nous vous mettons en relation avec l’avocat qu’il vous faut, près de chez vous

Trouver mon Avocat

La Charte incarne l’engagement de ses signataires à contribuer tant à la promotion des nouvelles technologies qu’à la qualité de la transition vers ces nouvelles technologies, en s’engageant en particulier sur :

– La qualité de service que peuvent attendre les acteurs économiques qui recourent aux services d’une LegalTech,

– Le respect des obligations en matière de sécurité et de confidentialité,

– Le respect des périmètres d’intervention de chaque profession,

– La responsabilité des acteurs de la LegalTech.

Pourquoi avoir signé la charte éthique ?

Dès le début de l’aventure mon-avocat.fr, nous souhaitions remettre l’avocat au coeur du processus d’assistance juridique. Créer de nouveaux usages, de nouvelles portes d’entrée sur l’information et le conseil juridique ne devrait pas aboutir à une solution 100% numérique et déshumanisée.

Faire le lien entre un justiciable à la recherche de conseils juridiques et un professionnel du droit assermenté tout en respectant la déontologie, tel est l’objectif que nous nous sommes fixé dès le début de l’aventure.

C’est pour cette raison que la signature de la charte éthique d’Open Law s’est imposée comme une évidence. Respectueuse de la déontologie de l’avocat, elle est une référence dans le milieu juridique.

[ctalivreblanc]