35%, c’est le nombre de Français qui trouvent que les procédures juridiques sont trop compliquées. Et pour cause, la justice française est souvent perçue comme trop lente, et surtout manquant de transparence. Les avocats ne font pas exception : le jargon utilisé est peu compréhensible par les néophytes; tout comme le montant des honoraires à payer.
En mars 2019, Justifit (ex mon-avocat.fr) a interrogé 16 000 Français pour recueillir leurs avis sur le milieu de l’avocature. Résultats en images !
ce que pensent les francais des avocats
Sur plus de 16 000 personnes interrogées, 39% des Français ont déjà fait appel à un avocat, soit un peu plus d’1 Français sur 3. Malheureusement, la collaboration ne s’est pas très bien passée pour  43% d’entre eux. Pourquoi ? Un mauvais suivi du dossier (28%), un manque de réactivité ou de communication (26%) ou des honoraires trop élevés (26%) sont souvent les raisons apportées.
39% des Français ont déjà fait appel aux services d'un avocat

Le juste prix !

Pour la question des honoraires, sachez que chaque avocat établit les siens. Il faut discuter avec lui, en amont de la procédure, pour établir une convention d’honoraires. N’oubliez pas non plus qu’un avocat facture en fonction de beaucoup de facteurs : sa notoriété, la complexité du dossier, la situation financière de son client et les frais qu’il faudra engager (enregistrement, greffes, experts…).
26% des personnes interrogées disent être insatisfaites pour une question d'honoraires
Par ailleurs, et c’est trop souvent méconnu, vous avez le droit à des aides de l’Etat si votre situation financière ne vous permet pas, seul(e), d’intenter une action en justice. Les honoraires font peur certes, mais personne ne vous force à vous payer un ténor du barreau qui vous facturera plus de 500€ de l’heure… Il y a de très bons avocats à des tarifs très abordables.

Pas de nouvelles, bonne nouvelle ?

Concernant le manque de communication ou de réactivité, n’oubliez pas que les avocats se rémunèrent grâce à vos dossiers. Ils ont donc tout intérêt à s’occuper de vous. Même si certains avocats ne sont pas toujours des pros de la communication, n’oubliez pas que vous n’êtes pas non plus leur seul dossier.
26% des justiciables sont insatisfaits pour cause d'un manque de réactivité et de communication
Par ailleurs, les avocats peuvent rencontrer des obstacles dans le suivi de votre dossier, ou doivent aider des confrères sur certains points, et ne peuvent donc pas vous tenir informés minutes par minutes.

Passer d’un avocat à un autre c’est possible

Enfin pour le mauvais suivi du dossier, sachez que vous avez le droit de changer d’avocat si vous estimez que celui ci n’est pas suffisamment efficace. Pour cela, vous n’avez qu’à lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception en lui demandant de vous restituer toutes les pièces de votre dossier, ou de les transmettre directement au successeur que vous aurez choisi.
28% des justiciables sont insatisfaits pour cause de mauvais suivi du dossier par l'avocat
Attention, votre nouvel avocat ne pourra commencer à travailler pour vous tant que vous n’aurez pas réglé les honoraires de son prédécesseur (sauf exception, si vous avez un litige avec votre ancien avocat, le bâtonnier pourra donner son accord pour que le nouvel avocat puisse reprendre votre dossier).

“I can’t get no satisfaction”

Même si dans l’ensemble vous n’êtes pas vraiment satisfaits du système juridique, 37% globalement satisfaits et 63% de mécontents, il y a un élément à ne pas oublier : les sondés ont-ils répondu après une procédure ? Cette procédure a-t-elle été gagnée ou perdue ? Et si elle a été gagnée, les sondés ont-ils obtenu tout ce qu’ils souhaitaient ?
Déroulement des collaborations avec un avocat
Ces chiffres sont peut-être à remettre en perspective, même si d’autres raisons sont aussi à avancer pour justifier de votre insatisfaction (complexité des procédures juridiques, longueur des actions, peur des coûts de justice…)

Le bon avocat

Pour 56% des sondés, il a été compliqué de trouver la perle rare. Et les moyens pour le chercher varient : 32% utilisent l’annuaire, 24% passent par le bouche-à-oreille, et 26% par des sites spécialisés…
56% des Français disent avoir eu des difficultés à trouver un avocat
Comment les Français ont-ils choisi un avocat ?
A la recherche d’un avocat pour vos questions juridiques ? Peut-être allez vous trouver votre bonheur sur Justifit !
Retrouvez ci-dessous l’infographie complète du sondage :
Que pensent vraiment les Français des avocats ?
Méthodologie du sondage : enquête réalisée auprès de 16.024 personnes représentatives de la population nationale française âgées de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, selon la méthode des quotas, durant la période du 11 au 21 mars 2019. Profils des personnes interrogées : 51% de femmes et 49% d’hommes répartis sur l’ensemble du territoire français. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.