Rappels sur le stage de l’élève-avocat :

Les élèves-avocats ont l’obligation d’effectuer un stage de 6 mois au sein d’un cabinet dans le cadre de leur formation à l’école d’avocat.

L’élève-avocat a l’opportunité de découvrir le métier d’avocat en travaillant aux côtés d’un avocat expérimenté, mais il ne peut pas prendre la place de ce dernier dans ses fonctions. Pendant le stage, l’élève-avocat doit accompagner le maître de stage lors des rendez-vous avec les clients, assister à des audiences ou des réunions dans différentes juridictions ou commissions, participer à des activités préparatoires d’instruction et faire des observations verbales à l’audience avec l’autorisation du juge. Il collabore également à la rédaction de consultations et d’actes juridiques. Le maître de stage s’engage à confier à l’élève-avocat des tâches qui l’aideront à se préparer à sa future carrière dans le domaine juridique.

À la fin du stage, l’avis du maître de stage en cabinet sera sollicité et fera partie des éléments évalués par le jury du CAPA.

Comment recruter un stagiaire ?

La première étape consiste souvent en la publication et l’annonce d’une offre de stage. Plusieurs options sont possibles pour partager votre offre de stage : sur LinkedIn, sur Indeed, Cadremploi, Village de la Justice ou encore les sites du CNB et des différents barreaux . L’offre prévoit souvent un dossier de candidature à effectuer. Celui-ci peut comprendre selon vos attentes un curriculum vitae détaillé, une lettre de motivation convaincante et des références académiques et professionnelles.

Ce stage étant obligatoire pour les élèves-avocats, les candidatures devraient vite arriver. Une fois les candidatures reçues, il faut procéder à une première sélection sur la base des critères établis. Ces critères peuvent inclure :

  • Le niveau d’études ;
  • Les notes obtenues ;
  • Les stages antérieurs ;
  • Les compétences linguistiques ;
  • Les domaines d’intérêt spécifiques ;
  • La présentation du CV.

Une fois des candidats sélectionnés, vous pouvez les convier à un entretien, qui peut prendre différentes formes, telles que des entretiens individuels, des entretiens de groupe ou des mises en situation professionnelle. L’invitation peut se faire par mail, par téléphone ou via un agenda électronique de type Google et Outlook. Vous pouvez prévoir un court entretien par visio pour filtrer les candidats avant de faire un entretien en physique.

Les entretiens constituent une phase clé du processus de recrutement. Cela permet à votre cabinet d’évaluer les compétences techniques, les connaissances juridiques, la capacité d’analyse, la motivation et les qualités personnelles des candidats. Les entretiens peuvent également être l’occasion pour les candidats de poser des questions sur le cabinet, sa culture d’entreprise, ses domaines de pratique et les opportunités de développement professionnel. N’oubliez pas donc pas que le candidat doit lui aussi être séduit !

Une fois cette phase d’entretiens achevée, il est temps de procéder à une évaluation approfondie des candidats en prenant en compte leurs performances lors des entretiens, les références fournies, les compétences générales et les affinités avec les valeurs du cabinet. Si vous ne voulez pas vous tromper, il est possible de demander aux candidats de réaliser des études de cas ou de participer à des journées d’observation pour évaluer leur aptitude à travailler dans un environnement juridique.

Quand votre décision finale est prise, il faut en informer le ou les candidats retenu(s) afin de mettre en place la convention de stage. Cette convention est tripartite (votre cabinet, l’élève avocat et l’école d’avocat de ce dernier) et prévoit :

  • La durée du stage (6 mois maximum) ; 
  • Le temps de présence hebdomadaire ; 
  • Les missions confiées ; 
  • La rémunération prévue.

Il est également important d’informer les candidats non-sélectionnés de votre décision par courrier électronique ou par téléphone.

À retenir :
Le recrutement de stagiaires avocats en France est un processus compétitif et rigoureux, conçu pour sélectionner les meilleurs talents juridiques. Les cabinets d’avocats accordent une grande importance à cette étape cruciale de la formation professionnelle et cherchent à identifier les candidats les plus prometteurs, capables de contribuer de manière significative au succès du cabinet.

Quelques règles à connaître avant de recruter un stagiaire :

Il existe certaines règles relatives à l’accueil de stagiaires dans votre cabinet :

  • Si votre cabinet compte moins de 20 membres, vous ne pouvez accueillir que 3 stagiaires maximum.
  • Si votre cabinet compte plus de 20 membres, alors les stagiaires ne doivent pas représenter plus que 15% de l’effectif total du cabinet.
  • Par ailleurs, le maître/tuteur de stage ne peut avoir plus de 3 stagiaires simultanément.
  • Lorsqu’un cabinet accueille plusieurs stagiaires consécutivement pour le même poste, il doit respecter, entre les deux stages, un délai de carence égal à un tiers de la durée du stage précédent.

Quel est l’intérêt de recruter un stagiaire élève-avocat dans son cabinet ?

Recruter un stagiaire avocat au sein d’un cabinet d’avocat en France peut présenter de nombreux avantages et offrir une valeur ajoutée à la structure. Que ce soit pour les cabinets de petite taille ou les grands cabinets renommés, l’embauche d’un stagiaire avocat peut contribuer à la croissance, au développement et à la réussite de l’ensemble de l’équipe.

Renforcement des ressources humaines et compétences juridiques

Cela permet aussi d’accroître les ressources humaines de votre cabinet. En offrant une occasion de formation pratique à l’élève-avocat, le cabinet bénéficie d’un renforcement de ses compétences juridiques. Les stagiaires avocats, bien qu’en formation, apportent avec eux une solide base de connaissances juridiques acquise tout au long de leurs études. Leur présence permet d’élargir le spectre des compétences disponibles au sein de l’équipe et d’apporter un regard neuf sur les problématiques juridiques.

Collaboration et échange de connaissances

Les stagiaires avocats offrent une occasion de collaboration et d’échange de connaissances à votre cabinet. En travaillant aux côtés d’avocats expérimentés, les stagiaires peuvent partager leurs idées, leurs perspectives et leurs recherches juridiques récentes. Cette dynamique favorise l’apprentissage mutuel et stimule l’innovation juridique au sein du cabinet. Vous pouvez aussi bénéficier de l’énergie et de la créativité de vos futurs confrères, ce qui peut stimuler l’ensemble de l’équipe. Enfin, les stagiaires, souvent issus de la nouvelle génération, peuvent contribuer à la modernisation des pratiques juridiques en apportant des compétences technologiques, une connaissance des nouveaux outils et des approches innovantes.

Préparation de la relève et recrutement futur

En investissant dans la formation et l’encadrement des stagiaires, vous aurez l’occasion d’identifier et de développer des talents prometteurs. Les stagiaires qui font leurs preuves pendant leur stage peuvent être envisagés comme des candidats potentiels à un poste de collaborateur. Le recrutement interne offre souvent des avantages, car les stagiaires connaissent déjà la culture du cabinet, ses procédures et ses clients.

Gain de temps et optimisation des tâches

Accueillir un élève-avocat peut vous permettre de déléguer certaines tâches et vous libérer ainsi du temps pour vous concentrer sur des tâches plus stratégiques et lucratives. En effet, l’élève-avocat peut effectuer des recherches juridiques approfondies, préparer des documents, rédiger des actes juridiques et des conclusions ou encore effectuer un travail de veille juridique. Cette répartition du travail contribue à une meilleure efficacité et à une optimisation des ressources du cabinet.

À noter:

L’élève-avocat peut plaider si vous l’accompagnez (en tant que maître de stage) et si le Président de séance, l’avocat adverse et les parties ont été informé de sa qualité d’élève-avocat. Ce dernier peut également s’occuper de la mise en état d’un dossier ou déposer un dossier au tribunal avec l’accord du magistrat.

Combien coûte un stagiaire élève-avocat pour un cabinet ?

Le coût d’un stagiaire avocat pour un cabinet d’avocat peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la durée du stage, le niveau d’expérience du stagiaire et les pratiques spécifiques du cabinet. Voici quelques éléments à prendre en compte :

Rémunération

Contrairement aux autres types de stage, le stagiaire élève-avocat a droit à une gratification quelle que soit la durée du stage. La gratification de stage est en partie soumise à cotisations. Le montant minimal brut de la gratification de stage des élèves-avocats correspond à un pourcentage du Smic. Ce pourcentage varie selon l’effectif du cabinet.

Ainsi, en 2023, le pourcentage minimal du smic appliqué pour la gratification est de :

  • 60% du smic dans un cabinet dont l’effectif est de 0 à 2 salariés non-avocats (hors personnels d’entretien); 
  • 70% du smic  »  » entre 3 et 5 salariés non-avocats  »  » ;
  • 85% du smic  »  » à partir de 6 salariés non-avocats  »  » .

Charges sociales :

Le cabinet d’avocat est généralement responsable du paiement des charges sociales liées à la gratification du stagiaire.

Avantages en nature :

Certains cabinets d’avocats peuvent également offrir des avantages en nature aux stagiaires, tels que des repas, des indemnités de transport ou des remboursements de frais liés au stage. Ces avantages supplémentaires peuvent être pris en compte dans le coût total du stagiaire.

A noter:

Le coût d’un stagiaire avocat ne se limite pas seulement à sa rémunération. Il faut également tenir compte du temps et des ressources investis par les avocats et le personnel du cabinet dans la supervision et la formation du stagiaire, ainsi que des éventuelles charges administratives associées à la gestion des stages.

En conclusion, le recrutement d’un stagiaire élève-avocat dans votre cabinet peut présenter de nombreux avantages. De l’accroissement des compétences juridiques au sein de l’équipe à la stimulation de l’innovation et du dynamisme, les stagiaires avocats apportent une valeur ajoutée indéniable. Toutefois, cela sous-entend que l’on dispose des moyens nécessaires d’accueillir un tel stagiaire.

Pour en savoir davantage sur les méthodes clés du recrutement de manière générale, découvrez notre article et webinar sur le sujet : Comment bien recruter pour son cabinet ?

Si vous souhaitez plutôt recruter un collaborateur pour votre cabinet, cet article est fait pour vous : Comment trouver un avocat collaborateur pour votre cabinet ?

Enfin, si vous ne savez pas comment vous y prendre pour trouver des recrues pour votre cabinet, voici comment procéder sur LinkedIn: Avocats, comment recruter efficacement sur LinkedIn ? 

 

Sources : 

ANAFAGC

https://www.legifrance.gouv.fr/conv_coll/id/KALITEXT000005672534/?idConteneur=KALICONT000005635832 ).

Découvrir plus de catégories :

Fonctionnement Gestion du cabinet