Le négociateur immobilier est un professionnel de l’immobilier chargé de trouver de nouveaux biens sur le marché, de négocier le prix avec les vendeurs, de gérer la promotion du bien ou encore les visites. À la différence des mandataires, les négociateurs immobiliers ont le statut de salarié. Faites appel à un avocat spécialisé en immobilier pour connaître la procédure à suivre.

Missions du négociateur immobilier

Le négociateur est un professionnel travaillant au sein d’une agence immobilièreC’est avant tout un commercial. En cela, son métier se rapproche de celui des mandataires immobiliers.

Il accompagne les vendeurs immobiliers à toutes les étapes de la transaction, depuis la prospection jusqu’à la rédaction du compromis de vente.

Voici les principales missions sur le terrain du négociateur immobilier :

– Le négociateur immobilier a d’abord en charge les activités de prospection. Ces activités représentent plus des trois-quarts de son temps de travail. La prospection consiste à rechercher des biens disponibles à la vente sur le marché de l’immobilier. C’est une activité de terrain nécessitant de très bonnes compétences commerciales (appels téléphoniques, rencontres, rédaction de prospectus, etc.).

– Une fois qu’il a trouvé un propriétaire prêt à vendre son bien, il en évalue la valeur. L’estimation des biens immobiliers fait partie des missions du négociateur immobilier. Il négocie le prix avec le propriétaire, en fonction des caractéristiques du bien. Ensuite, le négociateur immobilier réalise les démarches nécessaires pour obtenir un mandat. Ce mandat lui permet d’agir au nom et pour le compte du propriétaire.

– Le négociateur doit ensuite trouver des acheteurs potentiels. Pour cela, il prend en charge la promotion et la publicité du bien. Il organise également les visites.

– Le négociateur immobilier peut aussi gérer la mise en location de biens immobiliers.

Le négociateur immobilier peut endosser d’autres fonctions, plus indirectement liées à son métier. Il peut par exemple travailler pour un syndic de copropriété.

Devenir négociateur immobilier

Pour devenir négociateur immobilier, il faut être très bon commercial mais aussi avoir des compétences techniques, juridiques et financières approfondies. Il faut notamment connaître les règles du droit immobilier et la réglementation technique relatives aux bâtiments (les règles liées à l’isolation, à la toiture, à l’hygiène, etc.).

Concernant les compétences financières, le négociateur immobilier doit bien connaître tout ce qui concerne l’hypothèque, le crédit immobilier, le montage du dossier de financement, etc. Le négociateur n’est pas simplement un commercial, c’est aussi un expert.

Vous pouvez devenir négociateur immobilier sans condition de diplôme en suivant une formation au sein d’une agence. La formation supérieure la mieux adaptée pour devenir négociateur immobilier est le BTS (BTS vente, BTS Professions immobilières, etc.).

Il est également possible de devenir négociateur immobilier après avoir suivi des études de droit, de gestion ou même de sciences politiques. Comme on le voit, il n’existe pas de cursus unique.

Bon à savoir:
La majorité des négociateurs immobiliers ont un niveau d’études BAC +2.

Rémunération d’un négociateur immobilier

A la différence des mandataires immobiliers, les négociateurs immobiliers sont salariés de l’agence immobilière. Leur rémunération est en général fixe, mais peut contenir une partie variable liées au nombre de ventes réalisées (commissions).

Bon à savoir:
Les mandataires immobiliers, quant à eux, sont des agents commerciaux payés uniquement à la commission.

Le salaire d’un négociateur immobilier varie en fonction de l’expérience et du mode de rémunération. Il est compris entre 1700 euros bruts (juniors) et 4200 euros bruts (seniors). Le salaire moyen s’établit à 2800 euros bruts par mois.

Besoin d'un avocat ?

Nous vous mettons en relation avec l’avocat qu’il vous faut, près de chez vous

Trouver mon Avocat
Partager :