Vous êtes marié depuis un certain temps, mais vous avez décidé de vous séparer ? Vous préparez les démarches relatives à la procédure de divorce ? Vous souhaitez être informé(e) sur les options qui se présentent à vous dans le cadre de votre divorce ? En effet, pour divorcer, il est nécessaire de soigner votre dossier. Rassurez-vous, grâce à l’aide d’un avocat spécialisé en divorce, vous pouvez bénéficier de tous les conseils pour mener à bien cette procédure. Quelles sont les précautions à prendre lors d’un divorce ? Comment faire pour que celui-ci aboutisse et que la procédure ne soit pas trop longue, ou reste bloquée ? Lisez nos conseils et trouvez des informations utiles à travers notre guide.

Les erreurs à éviter pendant la procédure Divorce

 

 

Besoin d'un avocat ?

Nous vous mettons en relation avec l’avocat qu’il vous faut, près de chez vous

Trouver mon Avocat

À RETENIR : Comment mettre les chances de votre côté pour faire aboutir une procédure de divorce ? 

Vous devez éviter certaines erreurs qui risqueraient de vous priver de vos intérêts tels que le commencement d’une relation ou encore manquer à vos obligations financières alors que vous êtes en pleine procédure de divorce. Vous pouvez vous faire assister par un avocat pour connaître tous vos droits.

Si vous avez quelques craintes quant à l’aboutissement de votre procédure de divorce, découvrez nos conseils afin de mettre les chances de votre côté.

Quelles sont les erreurs à éviter concernant la vie conjugale ?

Divorcer est une entreprise à part entière, une procédure à laquelle vous devez vous préparer en amont. Parallèlement à cela, vous devez connaître certaines obligations à respecter, et surtout, éviter certaines erreurs afin de ne pas perdre vos intérêts ou simplement pour éviter que votre demande de divorce ne soit un échec. Voici la liste des erreurs à ne pas commettre lors d’une procédure de divorce, et concernant précisément la vie conjugale :

  • Vous séparer physiquement de votre conjoint en quittant le domicile conjugal ;
  • Commencer une nouvelle relation alors que vous êtes en pleine procédure de divorce ;
  • Empêcher votre futur ex-conjoint d’entrer dans le domicile conjugal ;
  • Quitter le domicile conjugal avant l’effectivité du divorce ;
  • Manquer à vos obligations financières durant la procédure de divorce, notamment en ce qui concerne l’entretien du ménage. En effet, jusqu’à nouvel ordre, vous restez mariés, votre conjoint et vous ;
  • Refuser de communiquer et d’établir les liens lors de la procédure. Cela risque d’augmenter les frais relatifs au divorce tout en le rendant potentiellement plus compliqué.
Bon à savoir :
Certaines situations peuvent justifier une décision contraire à quelques-unes des recommandations ci-dessus. Ainsi, vous pouvez être en droit de partir du domicile conjugal avant divorce en cas de violence physique, harcèlement ou tout comportement similaire).

Points clés à retenir :

  • Tant que le divorce n’est pas prononcé, vous êtes toujours officiellement mariés ;
  • Vous devez respecter les obligations liées à la vie conjugale pendant la procédure de divorce.

Quelles sont les autres erreurs à éviter pour faire aboutir un divorce ?

Il existe certaines situations que vous devez éviter pendant la procédure de divorce, afin que celle-ci puisse aboutir et que vos intérêts soient préservés.

Voici la liste des autres erreurs à éviter pour divorcer dans de bonnes conditions :

    • Ne pas vous faire assister par un avocat spécialisé ;
    • Instrumentaliser les enfants pour obtenir une quelconque influence, sur leur garde, le montant de la pension alimentaire, etc. ;
    • Ne pas se mettre d’accord en amont sur la garde des enfants ;
    • Être absent au moment de la première étape du divorce si celui-ci a une origine contentieuse ;
    • Ne pas avoir en main les différents papiers et justificatifs requis pour la procédure de divorce.

Points clés à retenir :

  • Bénéficier de l’assistance et du conseil avisé d’un professionnel juridique est essentiel dans une procédure de divorce ;
  • Une préparation en amont est nécessaire et vous devez être collaboratif lors de la procédure.

Quelles conséquences entraîne le divorce ?

Le divorce entraîne des changements significatifs, que ce soit d’ordre personnel ou matériel. Du partage des biens à l’usage des noms d’époux, chacun des conjoints peut bénéficier de certains avantages ou, au contraire, en être privé. Dans la liste ci-dessous, vous trouverez les conséquences du divorce sur la vie de couple :

  • Vous ne pouvez plus utiliser le nom de votre conjoint. Néanmoins, vous avez la possibilité d’en faire usage si cela présente un intérêt certain pour vous ou votre enfant. Il revient au juge de décider ;
  • La communauté de vie s’arrête dès que le divorce est prononcé et vous n’êtes plus soumis(e) à l’obligation de fidélité ;
  • Vous n’êtes plus soumis à l’obligation d’assistance et n’avez plus droit à une assistance ;
  • Les biens reviendront à chacun des époux divorcés selon le régime matrimonial ;
  • En cas de propriété d’un bien en location, celui-ci sera attribué à l’un des époux, mais plus généralement au conjoint divorcé qui aura la garde des enfants ;
  • Paiement éventuel d’une prestation compensatoire, une somme d’argent qui sert à compenser le manque financier dû au divorce ;
  • Le paiement de dommages et intérêts s’il s’agit d’un divorce demandé suite à une faute.
Bon à savoir :
Il revient toujours au juge de trancher sur le partage des biens en fonction du régime matrimonial. Les accords mutuels entre les époux peuvent néanmoins être pris en compte lors du jugement.

Points clés à retenir :

  • Un divorce entraîne nécessairement des conséquences aussi bien sur la vie personnelle que matérielle de chacun des ex-conjoints ;
  • En cas de préjudice, l’ex-conjoint à l’origine du divorce pourra être tenu de payer des dommages et intérêts.

Commencer une procédure de divorce n’est pas une chose aisée et nécessite l’aide d’un professionnel juridique notamment un avocat spécialisé en divorce. Parallèlement à cela, il faut savoir qu’une procédure de divorce prend en compte différents paramètres, qu’il s’agisse des agissements ou comportements des futurs divorcés, ou de leurs situations respectives au moment de la procédure. En effet, tant que le divorce n’est pas prononcé, des obligations demeurent effectives. C’est pourquoi vous devez prendre le temps de préparer votre demande de divorce, tout en faisant la liste des erreurs à éviter. Sans ces précautions, vous risquez d’être lourdement pénalisé dans la décision de divorce.