Vous avez décidé de divorcer et êtes en pleine procédure ? Cela ne signifie pas pour autant que vous êtes libre de faire tout ce que vous voulez. Même si vous avez hâte de tourner la page, tout n’est pas encore joué ! En effet, certaines erreurs doivent être évitées tout au long de la procédure de divorce au risque de fragiliser votre situation. N’hésitez pas à faire appel à un avocat spécialisé en divorce pour vous conseiller et vous assister tout au long de vos démarches.


Quitter le domicile conjugal avant le divorce, l’un des pièges à éviter
La cohabitation peut être relativement difficile si vous avez décidé de divorcer. Généralement, l’envie de quitter la résidence principale se fait ressentir. Sachez cependant que tant que vous êtes encore mariés, vous devez respecter l’obligation de vie commune. Vous devez ainsi cohabiter avec votre conjoint(e) tant que le divorce n’est pas prononcé. L’abandon du domicile conjugal est considéré comme une faute pouvant vous désavantager.
À noter :
Dans le cas où la cohabitation devient compliquée (harcèlement, violences physiques ou verbales, etc.), les juges prennent en compte les motifs du départ. Ils détermineront par la suite si l’abandon du domicile conjugal constitue ou non une faute.

Se lancer dans une nouvelle relation pendant le divorce
Vous avez envie de faire de nouvelles rencontres ? Il est important de retenir que vous êtes soumis au devoir de fidélité si le divorce n’est pas encore prononcé. Qu’il s’agisse d’une aventure d’un soir ou d’une histoire plus sérieuse commencée au cours de la procédure de divorce, se lancer dans une nouvelle relation vous met en situation d’adultère. Le juge pourra considérer que vous avez commis une faute dans le cas où les faits sont avérés et prouvés.

À noter :
Au cours d’une procédure de divorce, l’inscription sur un site de rencontre et le fait d’entretenir un jeu de séduction avec des tierces personnes constituent une entorse au devoir de fidélité.

Utiliser les enfants pendant la procédure de divorce
Le fait d’instrumentaliser les enfants figure parmi les erreurs les plus importantes à éviter au cours d’un divorce. Les enfants sont souvent un enjeu dans le cadre d’une telle procédure. Différents paramètres peuvent alors devenir une source de conflit (pension alimentaire, résidence…). Sachez qu’un divorce concerne principalement le couple. Les enfants doivent autant que possible être protégés des désaccords opposant les parents.
Empêcher l’accès du domicile conjugal à votre époux(se)
Même si vous ne supportez plus votre conjoint(e), l’empêcher d’accéder à votre domicile conjugal est interdit. Tant que votre divorce n’est pas prononcé, il vous est impossible de remplacer les serrures de votre logement. En laissant votre conjoint sur le palier, vous commettez une faute. Il est ainsi important d’attendre la prononciation officielle du divorce avant de reprendre possession de votre espace de vie.
En somme, toutes les obligations nées du mariage doivent être respectées tout au long de la procédure de divorce. La vigilance est d’autant plus importante lorsqu’il s’agit d’une procédure contentieuse. Pour en savoir davantage sur les fautes à éviter, mais aussi pour vous faire conseiller sur toutes les questions relatives au divorce, l’assistance d’un avocat est recommandée.