femme bureau

Droit pénal : guide juridique complet

Le droit pénal est la branche du droit qui définit les infractions, les classe selon leur gravité et fixe leurs sanctions. Le droit pénal doit être distingué du droit civil. Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le droit pénal et sur quelques-unes des infractions les plus fréquentes : le vol, le harcèlement, l’escroquerie, l’abus de confiance et l’homicide. Consultez un avocat spécialisé en droit pénal pour avoir des avis éclairés sur le sujet.

Vos questions les + fréquentes

Vos questions les + fréquentes

Le droit pénal est une des branches du droit. Il fixe les comportements contraires à la loi – les « infractions » – et détermine les sanctions pénales qui leur sont applicables.

Le droit pénal se distingue du droit civil :

  • Le droit pénal concerne les rapports entre l’individu et la société dans son ensemble. Il punit les individus qui commettent des actes ou ont des comportements interdits par les lois votées par le législateur, représentant de la société. Le droit pénal vise à faire respecter l’ordre public et à protéger la société. C’est un droit répressif. Le droit pénal appartient au droit public, même s’il comporte des éléments de droit privé (les victimes d’infraction peuvent demander réparation au civil).
  • Le droit civil quant à lui concerne les rapports entre les personnes et vise à régler les différends entre particuliers. Le droit civil se divise lui-même en plusieurs compartiments : le droit de la famille, le droit des contrats, le droit des sociétés, etc. Le droit civil est essentiellement un droit des contrats. C’est un droit privé. Le rôle du juge civil est d’arbitrer les conflits privés.

Il existe dans le droit pénal français trois catégories d’infractions, de la moins grave à la plus grave : la contravention, le délit et le crime.  Les sanctions pénales sont proportionnelles à la gravité de l’infraction.

L’application du droit pénal est soumise à des règles de procédure très encadrées, définies dans le Code de procédure pénale. Celui-ci fixe les règles de l’enquête et du procès pénal. Dans la procédure pénale, c’est le procureur (juge du parquet) qui représente et défend les intérêts de la société.

Le droit pénal qualifie les infractions, les classe selon leur gravité et fixe les sanctions pénales.

Le vol est une infraction qui, comme toute infraction, est punie par la loi. L’auteur d’un vol encourt une peine de prison de 3 ans et une amende d’un montant de 45 000 euros. Selon l’article 331-1 du Code pénal, « le vol est la soustraction frauduleuse de la chose d’autrui ».

Le droit pénal prévoit des sanctions encore plus lourdes en cas de « vol aggravé ».

Un vol aggravé est un vol commis avec circonstances aggravantes.

Exemple : vol avec violence, vol avec dissimulation du visage, vol en bande organisée, etc.

Le vol doit être distingué du recel de vol. Le recel de vol est une infraction qui consiste à détenir, à dissimuler, à transmettre et/ou à tirer profit des biens issus d’un vol en étant conscient de l’origine frauduleuse de ces biens.

Le harcèlement désigne une série d’actes, de comportements, d’écrits ou de propos visant, par leur répétition, à causer des dommages psychologiques ou physiques à autrui. Le caractère de répétition est indispensable pour qualifier l’infraction de harcèlement.

Le harcèlement peut prendre des formes très différentes. Il peut être de nature sexuelle, morale, scolaire, téléphonique…Le harcèlement, dans le système pénal français, est assimilé à un délit et passible en tant que tel de peines d’emprisonnement.

Le harcèlement moral ou sexuel est puni de deux ans de prison et de 30 000 euros d’amende.

La plupart des cas de harcèlement moral se produisent en milieu professionnel.

Le Code pénal définit l’escroquerie comme un délit qui consiste à utiliser la tromperie pour obtenir quelque chose de quelqu’un (un accord, un bien, de l’argent, une renonciation…).

La tromperie peut porter sur le nom (utilisation par l’escroc d’une fausse identité), sur la qualité (l’escroc se fait passer pour ce qu’il n’est pas : un gendarme par exemple) ou sur un faux document (utilisation d’un faux diplôme par exemple).

L’escroquerie ne doit pas être confondue avec l’abus de confiance, même si les deux infractions ont des points communs. Dans le cas de l’abus de confiance, la tromperie intervient a posteriori. Dans l’escroquerie, la tromperie est présente dès le début.

Par exemple, une personne qui se fait passer pour un tuteur alors qu’elle n’a pas cette qualité est un escroc. A l’inverse, un tuteur légalement désigné qui détourne l’argent de la personne dont il a la responsabilité commet un abus de confiance.

L’escroquerie est passible de 5 ans de prison et d’une amende maximale de 375 000 euros. En cas de circonstances aggravantes, l’auteur de l’escroquerie encourt 7 ans de prison et une amende d’un montant de 750 000 euros.

L’abus de confiance est un délit réprimé par le Code pénal. Comme son nom l’indique, l’abus de confiance consiste à abuser de la confiance d’autrui. L’abus de confiance est défini à l’article 314-1 du Code pénal :

« L’abus de confiance est le fait par une personne de détourner, au préjudice d’autrui, des fonds, des valeurs ou un bien quelconque qui lui ont été remis et qu’elle a acceptés à charge de les rendre, de les représenter ou d’en faire un usage déterminé ».

L’abus de confiance consiste, plus concrètement, à utiliser le bien d’autrui (son argent par exemple) de manière contraire à ce qui était convenu au départ avec son propriétaire. L’abus de confiance, parce qu’il met en danger le socle de la vie sociale (la confiance), est puni très sévèrement : jusqu’à trois ans de prison et une amende de 375 000 euros.

Un avocat en droit pénal intervient à différentes étapes de la procédure pénale. Ses principales missions incluent :

  • Conseil et information : L’avocat informe et conseille son client sur ses droits, les procédures à suivre et les éventuelles conséquences judiciaires.
  • Assistance lors des gardes à vue : Il accompagne son client dès la garde à vue pour s’assurer que ses droits sont respectés.
  • Défense en audience : Il plaide devant les tribunaux pour défendre les intérêts de son client, que ce soit en tant qu’accusé ou en tant que victime.
  • Négociation de peines : Il peut négocier des peines alternatives à l’incarcération ou des aménagements de peine.
  • Accompagnement post-sentenciel : L’avocat aide son client à comprendre et à gérer les implications de la condamnation, notamment en matière de recours ou d’aménagement de peine.

Consultez nos avocats en droit pénal.

Nos fiches pratiques
en droit pénal

agression

L’agression est un acte de violence qui porte atteinte à l’intégrité physique ou psychologique d’une personne. En droit pénal, elle regroupe différentes infractions allant des menaces verbales aux violences physiques graves. Ce s...

en savoir plus >
diffamation

La diffamation est une infraction pénale définie comme toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne ou d’un groupe de personnes. Elle peut se manifester par de...

en savoir plus >
discrimination

La discrimination se réfère à toute distinction, exclusion ou préférence fondée sur des critères illégitimes tels que l’origine, le sexe, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, ou l’apparence physique, qui a pour effet...

en savoir plus >
harcèlement

Le harcèlement désigne des comportements répétés ayant pour but ou effet une dégradation des conditions de vie de la victime, pouvant porter atteinte à ses droits et à sa dignité. Le droit pénal français réprime diverses formes de harcèlement, qu&...

en savoir plus >
justice des mineurs

La justice des mineurs en droit pénal est un domaine juridique spécifique visant à protéger et à encadrer les jeunes, qu’ils soient auteurs ou victimes d’infractions. Ce domaine traite des sanctions adaptées aux mineurs délinquants, de...

en savoir plus >
sanctions pénales - prison

Les sanctions pénales englobent une variété de mesures répressives destinées à punir et réhabiliter les délinquants. Parmi ces sanctions, l’incarcération est la plus sévère, réservée aux infractions graves. Ce sous-domaine traite des différe...

en savoir plus >
violences conjugales

Les violences conjugales représentent un grave problème de société et une infraction pénale majeure. Elles englobent une variété de comportements abusifs, allant des violences physiques aux violences psychologiques, sexuelles et économiques, au se...

en savoir plus >
vol

Le vol est une infraction pénale qui consiste à s’emparer frauduleusement du bien d’autrui. Il peut prendre plusieurs formes et inclure des circonstances aggravantes telles que l’effraction, la violence ou le recel. En droit péna...

en savoir plus >

Besoin d'un avocat en droit pénal?

Nous vous mettons en relation avec l’avocat qu’il vous faut, près de chez vous.

Contactez un de
nos avocats experts
en droit pénal

Nos meilleurs articles
en droit pénal

Le harcèlement sous toutes ses formes : quels sont les recours pour les victimes ?
Le harcèlement sous toutes ses formes : quels sont les recours pour les victimes ?

Publié le 12/06/2024, Par Justifit | Revu par Maître Gameli NOUWADE - Temps de lecture : 5 min

Le harcèlement est un délit puni par le Code pénal. Il peut prendre plusieurs formes (sexuel, moral ou téléphonique, etc.), touche toutes les couches sociales et intervient dans tous milieux, que ce soit familial, professionnel, scolaire, etc.

Le harcèlement sous toutes ses formes : quels sont les recours pour les victimes ?
Dénonciation calomnieuse abusive : recours juridiques
Dénonciation calomnieuse abusive : recours juridiques

Publié le 02/05/2024, Par Justifit | Revu par Cabinet URBINO Associés - Temps de lecture : 5 min

Vous êtes accusé de faits mensongers ou partiellement inexacts ? Une personne témoin d'une infraction peut dénoncer l’auteur par lettre anonyme, par plainte ou encore sous forme verbale auprès de l’autorité compétente.

Dénonciation calomnieuse abusive : recours juridiques
Qu’est-ce qu’un avocat commis d’office ?
Qu’est-ce qu’un avocat commis d’office ?

Publié le 05/10/2023, Par Justifit - Temps de lecture : 5 min

L’avocat commis d’office est sujet à de nombreuses idées reçues. Il en est de même pour le coût de ses prestations, car beaucoup pensent qu’un avocat commis d’office est gratuit. Pour plus d’explications, renseignez-vous auprès d’un avocat spécialisé en droit pénal.

Qu’est-ce qu’un avocat commis d’office ?
Porter plainte pour faux témoignage : guide pratique
Porter plainte pour faux témoignage : guide pratique

Publié le 11/07/2024, Par Justifit - Temps de lecture : 5 min

Vous êtes victime d’un faux témoignage ? Vous pouvez déposer une plainte pour que le faux témoin soit sanctionné pénalement. Cette démarche vous permet également d’être indemnisé pour les préjudices causés par ce tort. Tout citoyen appelé par un tribunal ou par un officier de police judiciaire pour témoigner est tenu de se présenter, sauf motif légitime.

Porter plainte pour faux témoignage : guide pratique
Porter plainte pour discrimination  : tout ce qu’il faut savoir
Porter plainte pour discrimination : tout ce qu’il faut savoir

Publié le 11/07/2024, Par Justifit - Temps de lecture : 5 min

La discrimination consiste à désavantager une personne pour un motif interdit par la loi, tel que sa race ou son orientation sexuelle. Elle peut se produire dans la société, dans le milieu professionnel ou encore à l’école. La discrimination est prévue par l’article 225-1 du Code pénal qui la qualifie de délit. Ainsi, la victime de cette infraction peut initier une procédure pénale pour demander la condamnation de l’auteur.

Porter plainte pour discrimination  : tout ce qu’il faut savoir
Porter plainte pour chèque sans provision
Porter plainte pour chèque sans provision

Publié le 10/07/2024, Par Justifit - Temps de lecture : 5 min

Pour porter plainte contre la personne qui a émis le chèque sans provision, procédez comme suit : ● Envoyez une lettre de mise en demeure au débiteur lui demandant de régulariser le chèque ; ● Saisissez un commissaire de justice, anciennement appelé huissier de justice pour entamer la procédure forcée.

Porter plainte pour chèque sans provision
Comment faire pour porter plainte contre un salarié ?
Comment faire pour porter plainte contre un salarié ?

Publié le 09/07/2024, Par Justifit - Temps de lecture : 5 min

La plainte contre un salarié est à déposer à la gendarmerie ou à la police qui la transmettra au procureur de la République. Elle peut également être transmise directement à ce magistrat par courrier adressé au tribunal judiciaire du lieu de commission de l’infraction ou du domicile du travailleur.

Comment faire pour porter plainte contre un salarié ?
Comment modifier ou ajouter des informations à une plainte en cours ?
Comment modifier ou ajouter des informations à une plainte en cours ?

Publié le 08/07/2024, Par Justifit - Temps de lecture : 5 min

Le plaignant peut corriger ou ajouter des éléments à une plainte en cours de l’enquête de police, jusqu'au prononcé de la décision sur la suite à donner à l’affaire par le procureur de la République.

Comment modifier ou ajouter des informations à une plainte en cours ?
Porter plainte contre la police ou la gendarmerie : le guide
Porter plainte contre la police ou la gendarmerie : le guide

Publié le 06/07/2024, Par Justifit - Temps de lecture : 5 min

Si vous jugez que la police a eu recours à la force abusivement, portez plainte auprès du commissariat ou du procureur de la République. Signalez également l’Inspection générale de la Police nationale, appelée également la police des polices.

Porter plainte contre la police ou la gendarmerie : le guide
Refus de prendre une plainte par la gendarmerie
Refus de prendre une plainte par la gendarmerie

Publié le 05/07/2024, Par Justifit - Temps de lecture : 5 min

La victime qui s’est vu refuser la plainte par la gendarmerie ou la police dispose de quelques recours, dont le plus efficace est la saisine du Défenseur des droits. Elle peut aussi déposer directement sa déclaration auprès du procureur de la République ou consulter un avocat durant ses démarches.

Refus de prendre une plainte par la gendarmerie
Je suis accusé à tort, que faire ?
Je suis accusé à tort, que faire ?

Publié le 05/07/2024, Par Justifit - Temps de lecture : 5 min

Pour répondre aux fausses accusations, contactez immédiatement un avocat. Évitez de faire une déclaration sans ce représentant, rassemblez les preuves de votre innocence et enfin respectez les procédures.

Je suis accusé à tort, que faire ?
Porter plainte : comment le faire ?
Porter plainte : comment le faire ?

Publié le 04/07/2024, Par Justifit | Revu par Maître Ibrahim SHALABI - Temps de lecture : 5 min

Porter plainte désigne l’acte par lequel une personne informe la justice d’une infraction qui a été commise et dont elle se sent victime. Si l’auteur de l’infraction est inconnu, on parle de « plainte contre X ». Si la victime souhaite obtenir réparation (dommages et intérêts), elle doit se constituer partie civile.

Porter plainte : comment le faire ?

Besoin d'un avocat en droit pénal?

Nous vous mettons en relation avec l’avocat qu’il vous faut, près de chez vous.

femme bureau

Choisissez votre avocat

Cherchez l’avocat qui vous convient le mieux parmis 2000 avocats. Nous vous mettrons en relation.

Contacter un avocat

Être contacté par un avocat

Justifit vous met directement en relation avec l’avocat qui correspond le plus à votre besoin.

Être contacté
La justice est l'âme de la société, et les avocats sont ses gardiens.

content