Pour la plupart, les opérations de vente aux enchères judiciaires peuvent sembler complexes à cause des procédures juridiques. Certes, cette complexité peut être décourageante et pourtant, ce type de vente est une option intéressante si vous avez réellement envie d’acquérir un bien immobilier. Pourquoi passer à côté des avantages d’une vente aux enchères judiciaires pour posséder votre bien ? Si votre offre n’est pas retenue en première audience, savez-vous que vous pouvez faire une déclaration de surenchère ? Un avocat spécialisé en vente aux enchères vous sera utile pour mener à bien toutes ces démarches. Quels sont les frais d’une vente aux enchères ? Quels sont les avantages d’une vente aux enchères judiciaires ?

La vente aux enchères judiciaires quels sont les avantages ?

À RETENIR : La vente aux enchères judiciaires : quels sont les avantages ?

En participant à une vente aux enchères judiciaires, vous avez la possibilité d’acquérir un bien immobilier à un prix attractif. Vous avez également la garantie de voir votre enchère examinée sous le contrôle d’un juge et donc de ne subir aucune influence.

Connaître les différents avantages relatifs à une vente aux enchères judiciaires vous sera utile pour réaliser une bonne opération immobilière.

Besoin d'un avocat ?

Nous vous mettons en relation avec l’avocat qu’il vous faut, près de chez vous

Trouver mon Avocat

Une vente présentant de nombreuses garanties

Passer par une vente aux enchères judiciaires offre de multiples garanties aux propriétaires. Cette liste vous en présente quelques-unes :

  • Toute vente aux enchères judiciaires se déroule sous la supervision d’un Tribunal judiciaire. En effet, c’est le juge de l’exécution qui mène l’audience ;
  • Les acheteurs sont tenus de se faire représenter par un avocat dûment inscrit au barreau du Tribunal du lieu de la vente aux enchères ;
  • Le caractère confidentiel des enchères empêche de favoriser telle ou telle partie. Ainsi, aucune pression ni influence ne peut entraver le bon déroulement de la vente aux enchères.

Points clés à retenir :

  • Les enchères sont proposées en respectant le principe de confidentialité ;
  • Une vente aux enchères se déroule sous la supervision d’un juge.

Une vente présentant des prix attractifs

Pour la plupart des biens immobiliers mis aux enchères, le prix d’acquisition est attractif. Les quelques raisons de cette liste expliquent ce qui fait baisser le prix d’une vente immobilière aux enchères :

  • Il n’existe pas de frais de notaire ;
  • Il n’existe pas de commissions d’agence.

Par ailleurs, les biens immobiliers généralement mis aux enchères font l’objet d’une licitation. C’est-à-dire qu’ils ne sont pas dans les canaux normaux de ventes immobilières de la liste suivante :

  • Agence immobilière ;
  • Particulier ;
  • Investissement locatif ;
  • Etc.

Ces biens peuvent dans certains cas se trouver au cœur d’une procédure de saisie immobilière engagée par un créancier par exemple. Toutes les actions ayant conduit à la procédure de vente aux enchères font baisser leur valeur par rapport au prix moyen du marché.

Lorsque le juge décide de la vente aux enchères d’un bien immobilier, il s’aligne le plus souvent sur la somme de la créance hypothécaire résiduelle. En effet, un bien immobilier hypothéqué vaut toujours plus que le coût réel de l’opération financière à garantir. Ainsi, lorsqu’une vente aux enchères concerne un bien hypothéqué, sa mise à prix est relativement basse.

Points clés à retenir :

  • Les prix d’une vente aux enchères d’un bien immobilier sont en dessous des prix du marché.
  • Pas de frais de notaire ni d’agence.

Quels sont les frais d’une vente aux enchères ?

Dans le cadre d’une vente immobilière aux enchères, vous devez prévoir certains frais répartis dans cette liste :

  • Les frais de justice ;
  • Les frais d’avocat ;
  • Les frais de vente ;
  • Les droits d’enregistrement.

Les frais d’avocat dépendent de ses honoraires et du type de dossier à constituer dans le cadre d’une vente aux enchères.

Concernant les frais de l’acte de vente, ils sont gratuits.

Les frais de justice quant à eux comprennent les frais de procédure et d’huissier. Ces derniers vous seront communiqués avant que la procédure de vente aux enchères commence. Un magistrat sera chargé de contrôler leur montant. Enfin, les droits d’enregistrement sont identiques à ceux d’une transaction immobilière normale. Ils se situent aux alentours de 5,09 % de la valeur du bien.

En plus du chèque de caution, vous devez prévoir un autre pour couvrir les frais et les honoraires.

Si votre enchère n’est pas retenue comme la plus intéressante, vos chèques vous seront rendus. En revanche, si elle est retenue, vous aurez deux mois pour honorer votre enchère.

Points clés à retenir :

  • Les frais d’acte de vente sont gratuits.
  • Les frais d’avocats dépendent de ses honoraires.

Vous pouvez profiter d’une vente aux enchères judiciaires pour acquérir un bien immobilier à un prix très intéressant. Un chèque de caution est à prévoir pour participer à la vente aux enchères. Les frais d’acte de vente sont gratuits.