Après une agression, un vol ou un accident de la route , vous avez déposé plainte pour obtenir un dédommagement ? Vous allez sûrement recevoir une convocation à comparaître au tribunal correctionnel si ce n’est pas déjà fait. Si c’est le cas, ne paniquez pas puisque vous êtes la victime. Cependant, vous devez vous préparer à assister à l’audience prévue. C’est important pour assurer la défense de votre intérêt. Vous pouvez aussi contacter un avocat du droit pénal pour découvrir ce que vous devez faire. Tour d’horizon sur le cas de la convocation d’une victime au tribunal correctionnel.

Alt="Convocation tribunal correctionnel victime"

Convocation en justice devant le tribunal correctionnel : qu’est-ce qu’elle contient ?

Si vous n’avez pas encore reçu de convocation au tribunal correctionnel, vous ne savez pas encore ce qu’elle contient. Sa définition permet de comprendre de quoi il retourne.

Une convocation est un acte ou un document émanant des autorités compétentes qui est destiné à inviter une personne à comparaître devant un tribunal. Une convocation se présente de la même façon pour la victime et l’accusé. Elle indique la date et l’heure de l’audience.

Ainsi, votre convocation n’apporte pas plus de précision que le moment du début de l’audience. Il sera indiqué clairement que vous êtes convoqué à comparaître. La date, l’heure et le lieu sont mentionnés pour vous rappeler l’intérêt de votre présence. En aucun cas, le motif de la convocation ne sera indiqué. Toutefois, vous ne devez pas avoir peur puisque vous connaissez déjà de quoi il s’agit. Vous devez simplement vous préparer mentalement pour la prise de parole au moment où le juge décidera de vous entendre. Si vous ne pouvez pas le faire, engagez un avocat pour parler à votre place.

Découvrez ici un modèle de convocation au tribunal correctionnel.

La victime doit-elle être présente au tribunal correctionnel après avoir reçu une convocation ?

En principe, il n’est pas obligatoire d’être présent au tribunal correctionnel le jour de l’audience. Au moins, un avocat doit être envoyé. Cependant, il est toujours recommandé de se présenter, même si c’est le professionnel qui prendra la parole. En effet, l’audience qui peut s’étaler sur plusieurs jours est un procès contradictoire. Toutes les parties concernées seront entendues une à une pour permettre une délibération équitable.

Si vous êtes présent, vous avez la possibilité d’entendre vous-même les propos de l’accusé. Vous pouvez ensuite en discuter avec votre avocat et définir une stratégie plus efficace. En plus, vous avez la possibilité de formuler une demande de dommages et intérêts en montrant les préjudices subis. S’ils sont corporels, ils seront peut-être visibles durant le procès, ce qui constituera une preuve de plus en votre faveur. Par-dessus tout, vous ne pouvez pas constituer partie civile en étant absent.

Bon à savoir :
La demande de dommages et intérêts peut être effectuée avant la date de l’audience, mais après avoir reçu une convocation de comparaître. Pour cela, il faut vous rendre auprès du greffe du tribunal pour faire une déclaration. Il est également possible d’envoyer la demande par lettre recommandée avec accusé de réception au greffe du tribunal. Toutefois, le courrier incluant toutes les preuves des préjudices doit arriver au moins 24h avant l’audience.

En résumé, une convocation à comparaître au tribunal correctionnel fait suite à une procédure que vous avez lancée en tant que victime. Dans le cas où vous ressentez le besoin d’avoir plus de précision, n’hésitez pas à faire appel à l’assistance d’un avocat spécialisé en droit pénal.