Produit défectueux, problème de livraison d’un colis ou remboursement en attente, les consommateurs disposent de différents recours en cas de problème rencontré sur un site Web. Votre commande effectuée sur Internet s’avère non conforme et le site marchand refuse de vous rembourser ? Contactez un avocat spécialisé en droit du crédit et de la consommation pour vous aider à trouver des solutions juridiques face à votre problème. Comment porter plainte contre un site internet ? Les détails.
Alt="Porter plainte contre un site internet"

En tant que consommateur comment porter plainte contre un site Internet ?

En cas de litige avec un site marchand situé en France, le premier réflexe à avoir est de contacter le service clientèle afin d’exposer le problème (livraison tardive ou produit défectueux). Si aucun compromis ne résulte de ce premier contact, il est conseillé d’adresser au vendeur une lettre recommandée avec accusé de réception. Celle-ci doit comporter les mentions citées dans la liste suivante :

  • L’objet de la demande ;
  • Les coordonnées de l’acheteur ;
  • Le numéro de téléphone ainsi que le numéro de commande ;
  • Les pièces justificatives (facture, copies du bon de commande, bon de livraison ou mails).
Bon à savoir
En cas de souci suite à des achats sur Internet, le consommateur dispose d’un délai de 15 jours pour renvoyer le produit ou demander un remboursement grâce au droit de rétractation.

Litige avec un site Web : les autres recours possibles

Si le site vendeur ne répond pas au courrier ou si sa réponse n’est pas satisfaisante, l’internaute dispose d’autres recours. En voici la liste :

Porter plainte contre un site Internet étranger

Il arrive parfois que le site marchand se trouve à l’étranger. Par exemple, la marche à suivre est différente selon que le professionnel se situe en Europe et hors Europe.
En cas de litige avec un commerçant implanté dans l’un des pays membres de l’Union européenne, le consommateur dispose des recours figurant dans la liste suivante :

  • Recourir à la plateforme européenne de résolution des litiges en ligne en cas de litige de moins de 2 000 euros.
  • Pour un montant supérieur, s’adresser aux services du Centre européen des Consommateurs France.

Par ailleurs, si le professionnel est situé dans un autre pays, l’internaute doit saisir en ligne le Réseau international de contrôle et de protection des consommateurs ou RICPC. Celui-ci a pour rôle de traiter les réclamations contre les entreprises implantées dans les 28 pays membres du réseau.
Dans le cas où le professionnel n’est pas identifiable, il est conseillé de le signaler en passant par un  une plateforme dédiée à cet effet.
En conclusion, assurez-vous que le site internet sur lequel vous effectuez vos achats soit sécurisé pour éviter tout désagrément. Si par malchance vous êtes toutefois victime d’un litige, sachez que vous disposez de différents recours selon le cas.