Le harcèlement moral peut prendre différentes formes et il peut exister entre frère et sœur. Il est difficile d’en parler par honte ou tout simplement par peur des représailles. En effet, dans de nombreux cas, les victimes n’ont pas d’échappatoire. Vous subissez un harcèlement moral de la part de votre frère ou de votre sœur ? Sachez que vous pouvez agir pour le faire cesser. Faites appel à un avocat spécialisé en droit de la famille pour vous aider.
Alt="Harcèlement moral entre frère et sœur"

Harcèlement moral familial que faire ?

Le harcèlement moral au sein de l’entreprise ou à l’école fait couler beaucoup d’encre. En revanche, le harcèlement moral au sein de la famille est rarement évoqué. Pour cause, les humiliations, les insultes ou encore les intimidations se passent à huis clos. Les victimes en parlent très rarement, ont honte d’en parler ou ont peur d’en parler. Pourtant, la famille est censée offrir un environnement où l’on se sent en sécurité et où l’on est heureux. La réalité est bien différente dans certains cas.
Il est tout à fait naturel que les frères et sœurs se chamaillent et s’insultent. Toutefois, lorsque cela vire à l’intimidation quotidienne, il est question de harcèlement moral. Les conséquences sont graves sur les victimes. Ces dernières souffrent, perdent confiance en elles, ont peur d’agir… Les agissements sont considérés comme du harcèlement lorsqu’ils se répètent régulièrement et altèrent la santé physique ou mentale des victimes.
En cas de harcèlement entre frère et sœur, le rôle des parents est très important. Ces derniers doivent mettre tous les moyens en œuvre pour faire cesser les agissements malintentionnés. L’aide d’un spécialiste peut s’avérer nécessaire si les parents n’arrivent pas à résoudre le problème. Dans ce genre de cas, un suivi psychologique pour toute la famille est nécessaire.
À noter :
Dans le cas où le harcèlement moral ne s’arrête pas, empire ou si les parents ne font rien pour résoudre le problème, la victime peut saisir le juge des affaires familiales. 

Diffamation entre frère et sœur

La diffamation existe également au sein de la famille. Il convient de rappeler qu’il y a délit de diffamation lorsqu’une personne tient des propos qui portent atteinte à l’honneur ou à la considération d’une autre personne, dès lors que celle-ci est clairement identifiable ou nommément désignée dans les propos.
La diffamation est sanctionnée par la loi. La sanction est plus ou moins lourde selon que la diffamation est commise en privé ou en public. La diffamation au sein même de la famille est sanctionnée par la loi. Une sœur ou un frère peut ainsi porter plainte en cas de diffamation.
Bref, le harcèlement moral et la diffamation peuvent se produire dans le cadre familial. Les victimes se sentent généralement prises au piège et ne savent pas quoi faire. Toutefois, elles ne doivent pas se contenter de subir les insultes, les menaces et les intimidations. Elles peuvent saisir le juge des affaires familiales. La loi sanctionne le harcèlement moral, quel que soit sa forme ou le milieu (au sein de la famille, de l’entreprise…).