Vous venez de recevoir une lettre d’huissier vous intimant de rembourser une dette que vous jugez injuste ? Vous venez de recevoir la visite d’un huissier ? Selon la situation, il vous est possible de demander un délai, de contester ou de stopper la procédure. Pour mettre toutes les chances de votre côté, comprendre la procédure et les modalités d’opposition d’un avis de poursuite par un huissier de justice est nécessaire. Pour ce faire, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un avocat spécialiste en recouvrement.
Alt="Avis de poursuite par huissier de justice"

Que faire si vous recevez un avis de poursuite par huissier de justice émanant du Trésor public ?

En raison de vos difficultés financières, vous rencontrez des problèmes à vous acquitter de votre loyer ou de vos crédits ? Ne soyez pas surpris si vous recevez une lettre recommandée vous sommant de payer ou encore la visite d’un huissier de justice.
La sommation de payer est signifiée par un huissier de justice. Ce document vous intime de régler votre créance au risque de vous exposer à des poursuites judiciaires. Sachez que vous n’êtes pas obligé d’y répondre et que personne ne peut vous contraindre à payer. Si vous contestez la dette, ne la payez pas. Toutefois, le créancier est susceptible d’engager une poursuite à votre encontre. Il convient de contester rapidement l’injonction de payer si vous estimez qu’elle est injustifiée. Il vous faudra envoyer la contestation à votre créancier et mettre l’huissier de justice en copie.
À noter : gardez une copie dans vos courriers.

Comment contrer un huissier de justice si vous recevez une assignation à comparaitre devant un tribunal ?

Un huissier de justice vient de vous remettre une assignation à comparaitre au tribunal à une date donnée, et ce, suite à la plainte de votre créancier pour non-acquittement d’une dette ? Vous pouvez demander l’assistance d’un avocat pour vous aider à contester la dette. Néanmoins, le recours à une aide juridictionnelle n’est requis que si la dette contestée dépasse les 10 000 euros. Le plus important est de présenter vos arguments pour obtenir un délai de paiement ou contester la dette.

Conseils :
Si le jour de la convocation, vous vous retrouvez dans l’incapacité de vous présenter avec un avocat, il vous est possible de vous rendre auprès du greffe du tribunal et de demander un renvoi. Pour ce faire, vous devez présenter des justificatifs de votre empêchement. La date de l’audience sera alors reportée.

Que faire si vous recevez une ordonnance d’injonction de payer ?

Il est possible que vous ayez reçu une ordonnance de sommation de payer sans être convoqué devant le tribunal. Si tel est le cas, deux choix s’offrent à vous : faire opposition ou non. Si vous choisissez la première option, vous devez vous manifester dans un délai d’un mois après la réception en main propre de la lettre. Avec votre créancier, vous serez convoqués au tribunal qui rendra sa décision.
Bon à savoir : en cas de problème de surendettement, n’hésitez pas à prendre contact avec un avocat spécialiste en droit de la consommation et en recouvrement.
Pour résumer, dans le cas où vous ne souhaitez pas faire opposition à l’ordonnance d’injonction de payer et que vous ne réglez pas votre dette dans le mois qui suit la réception de la lettre, votre créancier peut demander que la formule exécutoire soit imposée. L’ordonnance aura alors une valeur de jugement. De ce fait, vous serez obligé de régler la dette.