Vous avez commandé un produit en ligne et il n’est jamais arrivé ? Votre colis est vide et vous cherchez un recours ? En cas de problème de livraison de colis, commandé en ligne ou non, il ne faut pas hésiter à vous faire aider par un avocat spécialisé en droit de consommation pour vous guider dans les démarches à entreprendre.

Alt="Colis vide recours"

Où réclamer un colis non reçu ?

En cas de non-réception d’un colis, il est conseillé de s’adresser à la poste. En effet, le service de la poste a mis en place un formulaire de réclamation en ligne. Il est également possible d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Qu’il s’agisse d’un courrier ou d’un colis, il existe des recours suivant les cas. Si le problème n’est pas résolu, n’hésitez pas à recourir à un médiateur de la poste.

Par ailleurs, si votre colis résulte d’une vente, le vendeur doit être la première personne prévenue. Dans tous les cas, vous êtes obligé de joindre des justificatifs pour appuyer votre réclamation. Toutefois, le principe est simple : le vendeur doit vous livrer ledit colis une fois que la vente est conclue.

Bon à savoir :

Vous devez attendre un délai de 2 mois pour une réponse de la poste.

Quel recours contre une commande non livrée ?

Plusieurs possibilités sont envisageables si votre commande n’a pas été livrée ou si vous vous retrouvez un colis vide. Bien évidemment, si le vendeur ne donne pas de réponse, une mise à demeure est le deuxième recours à effectuer. Elle a plus de poids aux yeux de la loi et est considérée comme un avertissement. Dans la mesure où le colis est perdu, une résolution du contrat peut se faire. Dans ce cas, le commerçant est tenu de vous rembourser la totalité du paiement effectué, au plus tard après 14 jours.

À noter :

Le vendeur dispose de 8 jours pour vous répondre.

Qui est responsable en cas de colis vide ?

Un colis vide résulte souvent d’une perte dudit colis ou d’un problème de livraison. Le vendeur reste le principal responsable de l’exécution du contrat de vente, même s’il engage un tiers pour la livraison. Si le litige vient réellement du livreur, le commerçant peut le traduire en justice.

Attention :

Le vendeur en ligne est obligé de faire livrer le colis au plus tard 30 jours après la commande.

Quel recours contre un site de vente internet ?

Si les retours du service client ne sont pas satisfaisants, une association de consommateurs est en mesure de vous aider. Le but est toujours de privilégier une résolution de litiges à l’amiable. La prochaine étape serait de vous adresser à la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression de fraudes ou DGCCRF. La DGCCRF reçoit les réclamations des clients envers les vendeurs.

En résumé, acheter un article sur un site internet devient monnaie courante. Si vous recevez un colis vide, contactez immédiatement le service clientèle pour un règlement du problème à l’amiable. En dernier recours, demandez l’aide d’un avocat en droit de la consommation et adressez-vous au tribunal de grande instance ou au juge compétent.