D’un commun accord, votre conjoint et vous avez décidé de vous séparer et vous ne souhaitez plus cohabiter ? Rassurez-vous, vous pouvez d’ores et déjà vivre chacun de votre côté. Toutefois, il convient de formaliser votre décision via une attestation de séparation pour les couples pacsés ou en union libre. Si vous êtes mariés, il vous faudra une attestation de divorce. L’aide d’un avocat spécialiste en divorce vous sera précieuse à chaque étape de la procédure de divorce. Focus sur l’attestation de divorce.
Alt="Attestation de divorce"

Attestation de séparation avant divorce définitif

Lors d’une séparation, vous serez surement amené à justifier votre situation auprès de certains organismes tels que le Trésor public, la caisse primaire d’assurance maladie ou encore les banques. Dans le cadre d’une procédure de divorce, une attestation de séparation est essentielle si vous souhaitez ne plus vivre sous le même toit. En effet, quitter le domicile conjugal est considéré comme une faute qui peut être retenue contre vous en cas de divorce contentieux. Afin d’éviter ce type de désagrément, mieux vaut rédiger une attestation de séparation.

Divorce prononcé : quelle est la suite ?

Une fois que le juge prononce le divorce, il faut passer à la transcription. Cette étape sert à informer les tiers pouvant s’opposer au divorce. Elle consiste à enregistrer le divorce dans les registres d’état civil et le livret de famille. Cette procédure est obligatoire, que ce soit dans le cadre d’un divorce à l’amiable ou contentieux.
Après la transcription, vous pouvez rendre le divorce définitif, sans attendre, en établissant des actes d’acquiescement. Vous obtiendrez alors un certificat de non-pourvoi à remettre au responsable de l’état civil. N’oubliez pas l’attestation de dépôt que vous récupérerez auprès du notaire.

Bon à savoir :
La transcription est gratuite. Vous n’aurez à payer que les honoraires d’avocat qui se charge des formalités auprès de la mairie où le mariage a été célébré pour classer le dossier.

Quand le divorce est définitif ?

Même si le juge prononce le divorce, il vous est encore possible de faire appel du jugement, sous réserve de respecter les délais. Dans le cas d’un divorce par consentement mutuel, vous avez 15 jours pour faire appel. Durant cette période, la séparation n’est pas définitive. Le divorce n’est définitif qu’une fois l’acte émis. Vous devez également fournir une attestation de non-pourvoi en téléchargeant le document en ligne si vous ne vous opposez pas à la décision du JAF.

À retenir : un divorce devant le notaire est définitif dès son enregistrement. Il sera alors transcrit dans le registre d’état civil.

Est-ce possible d’obtenir une attestation de séparation avant divorce ?

Oui. En effet, elle peut être rédigée dès que vous prenez la décision de divorcer et que vous souhaitez rompre immédiatement la vie commune. L’attestation de séparation permet d’informer les administrations de votre changement de statut. Elle est valable, que ce soit dans le cadre d’une procédure de divorce à l’amiable ou pour faute.
À noter : en cas de concubinage, vous devez également rédiger une attestation de séparation si vous décidez de rompre le PACS.
Au cours de la procédure de divorce, vous êtes tenu de notifier certaines administrations de votre changement de situation si vous décidez de quitter le domicile conjugal. Pour cela, vous devez rédiger une attestation de séparation. Cette étape est possible dès que vous décidez de vous séparer, sans attendre le divorce définitif.