Vous cherchez un bon avocat pour vous aider à demander le divorce ? La séparation peut être une véritable source de conflit entre les membres de la famille. Pour faciliter la communication entre votre conjoint et vous, il est conseillé de faire appel à un avocat spécialisé en Divorce. Dans quelles situations les services d’un avocat sont-ils obligatoires ? Comment trouver un bon avocat en cas divorce ?

Est-il obligatoire de prendre un avocat pour un divorce ?

Pour comprendre la nécessité de prendre un avocat lors d’un divorce, il est important de connaitre la définition générale de ce métier.
L’avocat est un juriste assermenté dont la principale fonction est de conseiller ses clients. Il peut les représenter et les défendre en justice pour faire valoir leurs droits. Enfin, un avocat a pour rôle de rédiger les actes juridiques et administratifs. Il doit respecter le secret professionnel.
Depuis le 1er janvier 2017, le divorce à l’amiable ne se déroule plus devant le juge. Néanmoins, il doit être enregistré par un notaire. Pour les autres types de divorces, la requête doit être rédigée par un avocat.
Bon à savoir :
Pendant la procédure de conciliation, un époux peut se défendre seul devant le juge. Cependant, faire appel à un avocat est vivement conseillé.

Comment trouver un bon avocat pour un divorce ?

L’avocat accompagne son client tout au long de la procédure de divorce. Il est ainsi important de bien le choisir en tenant compte de plusieurs critères.

  1. À chaque avocat sa spécialité

Il existe deux types d’avocats. Vous trouverez ci-dessous leur liste :

  • Les avocats généralistes qui traitent différents types d’affaires ;
  • Les avocats spécialistes : ils sont spécialisés dans un domaine particulier du droit.

Lors d’un divorce, un avocat généraliste ou spécialisé dans un autre domaine peut donner des conseils, mais risque de ne pas être d’une grande aide, notamment dans le cadre d’un divorce contentieux. En effet, dans ce cas précis, la procédure est souvent complexe. Pour être mieux accompagné, il est nécessaire de faire appel à un avocat spécialisé en droit de la famille.

  1. Les qualités d’un bon avocat en divorce

En plus de ses compétences, l’avocat doit posséder les qualités dans la liste suivante :

  • Être disponible : il doit être facilement joignable ;
  • Être à l’écoute de ses clients : il doit répondre clairement aux questions et donner des conseils concrets selon la situation ;
  • Pédagogue : le jargon juridique est assez complexe. Un bon avocat doit expliquer les termes juridiques qu’il utilise ;
  • Réactif : il doit toujours informer son client sur l’avancée de la procédure.
  1. Les honoraires

Un avocat peut fixer librement ses honoraires avec son client. Il est ainsi important de lui demander son tarif, ainsi que les conditions de sa rémunération dès la prise de rendez-vous. À titre indicatif, les avocats proposent généralement un forfait en cas de divorce par consentement mutuel. Par contre, les honoraires dépendent souvent du temps de traitement du dossier s’il s’agit d’un divorce contentieux.
À noter :
Depuis la loi Macron du 6 août 2015, l’avocat et son client doivent obligatoirement signer une convention d’honoraires dès la première consultation.
Pour résumer, lors d’un divorce, le choix d’un avocat doit dépendre de ses compétences, de ses qualités et de ses honoraires.