Le lieu de travail doit être un lieu où les travailleurs se sentent en sécurité et en paix. Ce n’est pas le cas pour vous, car un collègue n’arrête pas de vous harceler ? Sachez que vous avez le droit de porter plainte pour harcèlement au travail par un collègue. Un avocat spécialisé en droit du travail peut également vous conseiller sur la procédure à suivre.
Alt="Harcèlement au travail par un collègue"

Qu’est-ce qu’un harcèlement ?

Sachez que le harcèlement est puni par la loi. Cette courte définition de l’Éducation nationale vous permettra de mieux cerner ce qu’est un harcèlement.
Le harcèlement est « une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique ». Il a comme conséquence d’affaiblir la personne visée. Il peut se produire dans tous les types de milieux, pouvant être pratiqué par un ou plusieurs individus et viser une personne ou un groupe. 
Le harcèlement cause un sentiment de mal-être et d’angoisse chez la victime. Pour être qualifié de harcèlement, le comportement doit se répéter plusieurs fois.

À noter 
Même en l’absence de violence physique, le harcèlement a un impact non négligeable sur la victime. 

Comment porter plainte contre collègue de travail pour harcèlement ? 

La loi condamne fermement le harcèlement au travail. Toutefois, la victime doit être en mesure de prouver qu’il y a véritablement harcèlement. Il est ainsi nécessaire de rassembler des preuves telles que des courriers, des SMS, des témoignages…
La victime doit en premier lieu alerter son employeur via une lettre recommandée avec accusé de réception. L’employeur est dans l’obligation de sévir afin d’arranger la situation et de faire cesser le harcèlement au travail.
Pour vous défendre, vous pouvez prévenir les représentants du personnel ou le comité économique et social. Il est également possible d’alerter l’inspection du travail.
Une procédure de médiation peut aussi être engagée entre votre harceleur et vous. Dans ce cas, vous aurez à choisir ensemble le médiateur qui interviendra. Ce dernier aura pour rôle de concilier les deux parties pour trouver une solution et mettre fin au harcèlement. En cas d’échec, le médiateur vous indiquera la procédure à suivre pour vous aider à faire valoir vos droits en justice. Vous aurez alors à saisir le conseil de Prud’hommes pour obtenir réparation.
À noter
Vous avez jusqu’à 5 ans pour saisir le conseil de Prud’hommes. 

Harcèlement au travail par un collègue, quelques exemples !

Le harcèlement professionnel est assez fréquent et se traduit par des menaces, des moqueries, des insultes ou encore par l’isolement de la victime du reste du groupe. Le harcèlement professionnel peut également se manifester par une surcharge de travail ou au contraire l’absence totale de tâches. 
Le harcèlement porte atteinte aux droits et à la dignité de la victime. Il peut entraîner une altération de sa santé physique ou mentale, ou encore menacer son évolution professionnelle.
Bref, le harcèlement est sévèrement sanctionné par la loi. La victime peut porter plainte afin de mettre fin à cette situation, qu’elle soit stagiaire, salariée ou encore apprentie. Par ailleurs, l’employeur a l’obligation de mettre en place tous les moyens nécessaires pour prévenir le harcèlement au travail.
[