Le nom commercial est ce qui permet à vos clients et à vos fournisseurs de vous identifier. Il ne doit pas être confondu avec la dénomination sociale – qui correspond au nom légal de votre entreprise – ou avec l’enseigne commerciale. Consultez l’un de nos avocats spécialisés en droit commercial ou en droit des affaires pour vous accompagner.

Nom commercial : définition

Le nom commercial est le nom de l’entreprise tel qu’il apparaît au public : sur les factures, les cartes de visite, les documents commerciaux, votre enseigne etc.

Si votre entreprise est une entreprise individuelle ou familiale, vous pouvez choisir votre nom patronymique en guise de nom commercial.

Si votre entreprise est une société, le nom commercial peut être identique à la dénomination sociale. Mais le nom commercial peut tout à fait être différent de la dénomination sociale (voir plus bas la différence entre nom commercial et dénomination sociale).

Le nom commercial, comme dans le cas des marques, a une valeur patrimoniale. Il représente sur le plan comptable une immobilisation incorporelle et un élément du fonds de commerce.

Attention :
Le nom commercial permet à vos clients de vous identifier et de vous mémoriser facilement. Il est conseillé de bien réfléchir avant de choisir son nom commercial.

Le nom commercial peut être un pseudonyme ou un nom patronymique. Il peut aussi être un nom fantaisiste, à condition de ne pas être contraire aux bonnes mœurs et à l’ordre public.

Le nom commercial peut faire l’objet d’un enregistrement auprès du Registre du commerce et des sociétés (RCS). Cela permet de le protéger.

Bon à savoir : pour être sûr de ne pas choisir un nom commercial qui existe déjà, vous pouvez consulter les bases de données Infogreffe et INPI. Elle répertorie tous les noms commerciaux et les marques déjà utilisés.

Si une société décide d’utiliser le même nom commercial que le vôtre, et que vous n’avez pas déposé de marque, vous pouvez l’attaquer si :

1/ La société concernée a utilisé ce nom commercial après vous ;

2/ L’activité de la société plagiaire est proche de la vôtre ;

3/ Le lieu d’activité de la société plagiaire est proche du vôtre ;

4/ L’utilisation du même nom commercial peut entraîner de la confusion dans l’esprit des gens.

Quelle est la différence entre le nom commercial et l’enseigne d’une entreprise ?

Le rôle d’une enseigne commerciale est d’identifier, de rendre visible et d’identifier un local d’exploitation (boutique, dépôt…). Tandis que le rôle d’un nom commercial est plus large : il identifie l’entreprise dans son ensemble.

L’enseigne peut très bien ne pas mentionner le nom commercial et se réduire à un simple emblème (logo, signe, symbole). L’enseigne est le plus souvent apposée sur la façade du local.

L’enseigne peut aussi être une subdivision du nom commercial. Exemple : Super Agenda (nom commercial)

– Super Agenda Marseille (enseigne).

N. B. L’enseigne commerciale peut, comme le nom commercial, être mentionné au Registre du commerce et des sociétés (RCS).

Quelle est la différence entre le nom commercial et la dénomination sociale ?

La dénomination sociale correspond au nom légal de la société, en tant que personne morale.

Le nom commercial est le nom qui sert à identifier votre entreprise (votre activité) aux yeux des clients et, plus largement, aux yeux des parties prenantes non institutionnelles (les fournisseurs par exemple).

Le nom commercial, à la différence de la dénomination sociale, n’est pas obligatoire. Il peut très bien ne pas apparaître sur les documents légaux et les statuts.

En pratique, on utilise souvent le même nom pour le nom commercial et la dénomination sociale.

Pour résumer : le nom commercial a une fonction commerciale et éventuellement une valeur patrimoniale, tandis que la dénomination sociale est le nom de l’entreprise aux yeux de l’administration.

Nom commercial et auto entrepreneur

Il est tout à fait possible de choisir un nom commercial différent de la dénomination sociale lorsque l’on est auto entrepreneur.

Par exemple : je m’appelle Nicolas S****, je choisis comme dénomination sociale mon nom patronymique Nicolas S**** et comme nom commercial « Nicolas Management ».

Sachez en tous cas qu’il est impossible d’indiquer un nom commercial dans la déclaration d’immatriculation auprès du CFE. Une auto entreprise prend automatiquement le nom patronymique de l’auto entrepreneur.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, transformer votre nom commercial (au départ informel) en marque. Pour cela, vous devez tout d’abord vous assurer que ce nom n’est pas déjà pris en consultant l’INPI.

Sachez que le dépôt d’une marque auprès de l’INPI coûte en moyenne 200 euros.

Remarque :
En général, la dénomination sociale d’un auto entrepreneur correspond à son nom patronymique. Un nom commercial peut permettre de donner un caractère davantage professionnel à son activité.

Besoin d'un avocat ?

Nous vous mettons en relation avec l’avocat qu’il vous faut, près de chez vous

Trouver mon Avocat
Partager :