Vous désirez lancer une activité en tant qu’auto-entrepreneur, développer votre micro-entreprise ou tout simplement concrétiser un projet personnel ? Disposer d’une source de financement peut s’avérer nécessaire. Différentes méthodes de financement peuvent être envisagées, notamment la demande d’un crédit pour auto-entrepreneur. Pour augmenter vos chances d’obtenir un prêt, n’hésitez pas à faire appel à un avocat spécialisé en droit bancaire.
Alt==Crédit auto entrepreneur"

Comment obtenir un crédit en tant qu’auto-entrepreneur ?

Pour couvrir les frais nécessaires pour le démarrage de votre activité (acquisition de matériels, locaux, etc.) sous le statut d’auto-entrepreneur, avoir une somme de départ est nécessaire. Cependant, dans le cas où vos ressources personnelles sont insuffisantes, demander un crédit constitue une alternative intéressante pour financer la création de votre entreprise.
Voici une définition simple du prêt auto-entrepreneur :
Le prêt auto-entrepreneur désigne un mécanisme par lequel un établissement bancaire octroie une somme d’argent pour financer le lancement du projet d’un auto-entrepreneur. Ce dernier est ensuite tenu de rembourser les fonds prêtés avec des intérêts.
Pour obtenir un crédit en tant qu’auto-entrepreneur, assurez-vous de démontrer la solidité et la fiabilité de votre projet. Pour cela, réalisez les étapes présentées dans cette liste :
Étape 1. Exposez votre projet : pour rassurer les investisseurs, présentez un business plan clair, convaincant et concis soulignant la viabilité et la rentabilité de votre activité.
Étape 2. Établissez un plan de financement cohérent : pour augmenter vos chances d’obtenir un crédit, votre plan de financement doit faire état de différentes sources de financement.
Étape 3. Faites preuve de motivation : lors de l’entretien avec votre banquier, faites en sorte de montrer une véritable détermination pour mener à bien votre projet.

Bon à savoir :
Dans le cas où vous ne parvenez pas à obtenir un prêt de la part des établissements banquiers, n’hésitez pas à vous orienter vers le microcrédit professionnel.

Demander un prêt auto-entrepreneur sans apport : est-ce possible ?

Lorsque votre apport personnel est insuffisant, vos chances d’obtenir un crédit bancaire sont relativement faibles. En effet, pour obtenir un prêt pour la création d’une entreprise, un apport de 20 à 30 % en moyenne de la somme totale du projet est nécessaire.

Focus sur le prêt d’honneur : un crédit pour auto-entrepreneur à taux zéro

Si vous n’avez pas accès aux crédits bancaires, les prêts d’honneur proposés par certains organismes d’aide à la création d’entreprise peuvent aussi être envisagés. Permettant d’obtenir un prêt compris entre 2 000 et 20 000 euros, le prêt d’honneur se révèle particulièrement intéressant dans la mesure où il s’agit d’un prêt sans intérêt ou prêt à taux zéro. Pour demander ce prêt, vous devez remplir certaines conditions d’éligibilité et préparer un dossier de candidature.
Bon à savoir :
D’autres solutions de financement sont possibles pour créer votre entreprise sans apport personnel comme la love money ou le financement participatif.

Comment demander un crédit immobilier pour auto-entrepreneur ?

Que ce soit pour compléter vos revenus en acquérant un bien immobilier à usage locatif ou pour réaliser un projet personnel (acquisition d’un bien d’habitation, construction, etc.), vous pouvez aussi demander un crédit immobilier. Dans ce cas, assurez-vous de consolider votre situation financière et de préparer correctement votre dossier en l’accompagnant de toutes les pièces justificatives nécessaires. Pour bénéficier de ce type de prêt, vous devez notamment justifier de deux ou trois années d’expérience, verser un apport personnel et démontrer votre capacité de solvabilité.
En somme, pour demander un crédit en tant qu’auto-entrepreneur, qu’il s’agisse d’un prêt professionnel ou d’un prêt personnel, vous devez prouver la stabilité et la viabilité de votre activité. Sollicitez l’aide d’un avocat en droit bancaire pour optimiser vos chances d’obtenir un crédit.