Devenir auto entrepreneur gratuitement

Depuis des mois que vous êtes en quête d’un travail, vos recherches n’ont pas encore porté leurs fruits ? Étudiant, salarié ou retraité, devenir auto-entrepreneuriat est une option à envisager. Faute de financement, vous hésitez à sauter le pas ? Rassurez-vous, devenir auto-entrepreneur gratuitement est possible. Voici quelques conseils qui vous seront grandement utiles pour créer votre entreprise sans frais. Si vous rencontrez des difficultés pour les démarches administratives, l’aide d’un avocat en droit des sociétés peut s’avérer nécessaire.

Alt="Devenir auto entrepreneur gratuitement"

Devenir auto-entrepreneur gratuitement en s’inscrivant sur le site Urssaf

Vous pouvez créer facilement votre entreprise en cumulant votre activité, votre salaire, votre allocation de chômage ou pension de retraite. Par ailleurs, l’Urssaf rassemble sur son site toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez effectuer gratuitement toutes les démarches administratives en ligne.

Comment déclarer son activité ?

Une simple déclaration d’activité en ligne sur le site Auto-entrepreneur de l’Urssaf ou sur www.guichet-entreprises.fr suffit pour engager les procédures de création de votre auto-entreprise. Vous pouvez également vous rendre auprès d’un Centre de formalités des entreprises (CFE) compétent. Plus précisément, si vous êtes artisan, vous devez vous adresser à la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA). Pour un commerçant, la déclaration d’activité se fait auprès de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) et l’Urssaf pour les professions libérales.

Remplir la déclaration d’activité en ligne

Vous devez renseigner quelques informations listées ici dans la déclaration d’activité :

  • Vos coordonnées complètes ;
  • La qualification de votre profession. Elle dépend de votre activité ;
  • La demande d’ACCRE ;
  • Le régime fiscal ;
  • Le choix pour l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) ;
  • La déclaration sociale …

Envoyer les pièces justificatives

Vous devez transmettre les pièces justificatives pour compléter votre déclaration d’activité. Il vous faut entre autres présenter une copie de votre pièce d’identité et un justificatif de vos qualifications professionnelles. Dès que votre dossier est complété, le CFE compétent traitera votre demande. Normalement, vous recevrez une réponse dans une dizaine de jours ouvrés.

Bon à savoir : suite à votre déclaration d’activité, vous recevrez un certificat d’inscription au répertoire des entreprises et des établissements où figure votre numéro de SIRET attribué par l’Insee. Vous aurez aussi droit à un code NAF pour spécifier votre activité principale.

À préciser : si vous êtes salarié et que vous souhaitez vous lancer dans l’auto-entrepreneuriat, n’oubliez pas de renseigner ce détail dans la case correspondante de la déclaration d’activité.

Les autres obligations pour créer son auto-entreprise en 2020

En tant qu’auto-entrepreneur, vous bénéficiez de formalités gratuites pour la déclaration de votre activité. D’autres frais sont néanmoins à prévoir.

Les frais à payer pour devenir micro-entrepreneur

Vous devez procéder à l’ouverture d’un compte bancaire consacré à votre activité professionnelle. Il doit en effet différer de votre compte bancaire personnel. Vous devez également vous immatriculer auprès du répertoire des métiers (RM) si vous prévoyez de vous lancer dans une activité artisanale ou du registre du commerce et des sociétés (RCS) pour une activité commerciale. Dans tous les cas, l’immatriculation est entièrement gratuite.

À retenir :
L’immatriculation au registre spécial des agents commerciaux (RSAC) est par contre payante (une trentaine d’euros).

Par ailleurs, en tant qu’artisan, vous êtes dans l’obligation de suivre un stage de préparation à l’installation (SPI). Selon l’article 4 de la loi Pacte du 22 mai 2019, ce stage est devenu facultatif. Ainsi, si vous décidez d’y participer tout de même, il sera entièrement à votre charge. Vous devrez alors débourser entre 200 et 300 €.

D’autres obligations à respecter pour devenir auto-entrepreneur

Il est important de souligner que pour exercer certaines activités artisanales, vous devez justifier d’une expérience professionnelle en rapport avec l’activité que vous envisagez de lancer. De plus, vous êtes tenu de souscrire un contrat d’assurance RC pro, dont les références sont à mentionner sur les devis et factures. Cette assurance couvre vos biens et ceux de vos clients.

Gestion

En matière de gestion administrative, vous avez également des obligations à respecter, et ce, même si vous ne réalisez pas encore de chiffre d’affaires. Entre autres, vous êtes tenu de délivrer des factures pour vos prestations et de tenir un registre de vos ventes et achats. Rassurez-vous, il existe des logiciels simplifiés qui peuvent vous être d’une aide précieuse.

Fiscalité

Une fois votre déclaration d’activité finalisée et votre certificat d’inscription au répertoire des entreprises et des établissements reçu, vous serez déclaré aux services des impôts. Cela implique vous devrez vous acquitter de vos charges comptables, fiscales et sociales. Vous êtes par exemple redevable de cotisations sociales sur vos revenus. Cela est effectif dès le premier euro que vous percevrez. Pour ce qui est des cotisations sociales et autres taxes, elles représentent une partie de votre chiffre d’affaires. Leur pourcentage dépend de la nature de votre activité.

En résumé, la déclaration d’activité et l’immatriculation pour devenir auto-entrepreneur sont gratuites. Par la suite, vous devrez engager quelques frais, même s’ils restent limités comparés aux autres régimes d’entreprise. Comptez sur les centres de formalité des entreprises pour vous accompagner dans toutes les démarches de création d’entreprise.

A propos de l'auteur :

View Comments

25 000 justiciables choisissent Justifit chaque mois

Avec Justifit, trouvez le bon avocat près de chez vous !

+3 500 avocats vérifiés

Le plus large réseau d’avocats en France pour l’ensemble des domaines de droit

Le bon choix pour votre avocat

Comme vous, +25 000 justiciables par mois contactent leur avocat sur justifit.fr

Gratuit et sans engagement

Contactez gratuitement et sans inscription de nombreux avocats près de chez vous

Trouver mon avocat